Mélissa, petite fille rom morte à 8 ans dans un incendie

Mélissa, petite fille rom morte à 8 ans dans un incendie : le MRAP appelle à la marche blanche organisée Dimanche 16 février 2014 à 11h00

Melissa est morte à 8 ans, brûlée dans un bidonville, parce qu’elle vivait dans une cabane en bois, contigüe à d’autres cabanes en bois, sans électricité, sans eau, sans la proximité d’un extincteur.

La politique de harcèlement qui amène toujours plus de familles roms à se regrouper après des expulsions sur les mêmes terrains – où l’Etat manque à toutes ses obligations en matière de garanties de sécurité et d’accès aux droits fondamentaux – est directement responsable de son décès.

La stigmatisation systématique des Roms ne peut avoir pour conséquence qu’une indifférence de la société française à leur égard, qui ferait que “tout est permis” à leur encontre.

Le Préfet de la Seine Saint-Denis s’enorgueillit du chiffre de ses expulsions, mais celles-ci ont eu pour seul effet de mettre des familles sur la route d’une errance qui, par deux fois en cinq ans, a conduit à la mort d’enfants de Bobigny.

Le MRAP restera vigilant sur l’application des mesures annoncées de résorption des bidonvilles, afin qu’elles conduisent à une solution digne et durable pour chacun de leurs habitants. D’ici à son application complète, les habitants des bidonvilles doivent pouvoir vivre dans la sécurité et la dignité et bénéficier des droits fondamentaux, en particulier d’accès à l’eau, aux soins et à l’éducation.

Le MRAP appelle à la marche blanche organisée par le Collectif de soutien aux Roms et Bulgares de Bobigny, le dimanche 16 février à 11h, en hommage à Melissa, en soutien à sa famille, ses proches, ses camarades d’école. Départ devant les Archives départementales, Bobigny, 18 rue Salvador Allende, pour se rendre à l’école Marie Curie, qui était celle de Melissa.

Accès : Bobigny Pablo Picasso, ligne 5, ou tram T1 Bobigny Hotel de ville.

Paris, le 14 février 2014.


Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples
43 bd Magenta – 75010 Paris – Tél. : 01 53 38 99 99
Site web : http://www.mrap.fr

Similar posts
  • Bournez et Dreyssé, expulseurs de Rro... Les lecteurs de la Feuille de chou connaissent bien le personnage dont parle Edson Laffaiteur, celui même qui, boosté par l’adjointe M.D Dreyssé a perdu un procès en diffamation contre le média qui avait révélé les conditions de vie inhumaines de familles rroms. Au lendemain du procès fait à l’Hôtel de la rue dont le [...]
  • Rroms en danger convention_internationale_du_21_decembre_1965_-_elimination_de_toutes_les_formes_de_discrimination_raciale Cadre politique et législatif pour l’éducation des enfants roms Textes références, systèmes d’appui Communiqué des 48 associations et collectifs du CNDH Romeurope Violences anti-Roms, indignation et appel à l’action Paris, Seine-Saint-Denis, le 27 mars 2019 Suite aux violences récentes, dans plusieurs villes de la région parisienne, perpétrées à l’encontre des personnes Roms ou perçues [...]
  • Encore des migrants à la rue à Strasb... Une fois de plus, Strasbourg, capitale des Droits de l’homme et capitale européenne, laisse des familles de migrants demandeurs d’asile à la rue. C’est encore rue des Canonniers qu’on peut voir 9 tentes installées sur un trottoir étroit devant l’ancien Hôpital Lyautey qui a aussi servi d’abri précaire pour des appelants du 115. Ce sont [...]
  • Un nouveau lieu de stockage des famil... Vous avez peut-être remarqué qu’une partie du dit Espace 16, rue du Rempar, derrière la gare, a été évacuée et que les caravanes sont moins nombreuses dans la partie principale. Les familles Rroms sont stockées ailleurs, de manière moins visible, par la ville de Strasbourg , Roland Ries et M.D. Dreyssé, adjointe aux Affaires sociales. [...]
  • Recensement des évacuations forcées d... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.