Journée contre le racisme et le fascisme le 23 mars au MolodoÏ (Strasbourg)

journée-antifa-affiche

Dans le contexte actuel de crise et d’austérité, c’est sans surprise que la menace fasciste progresse. Sa percée aujourd’hui partout en Europe relève de sa stratégie historique par laquelle la peur sociale est alimentée en peur raciste, sexiste, xénophobe, homophobe dans la population. Face à la misère et la précarité générales imposées par le capitalisme, le fascisme surgit comme un de ses derniers recours par la peur et par la haine pour orienter la colère sociale.

La poussée réactionnaire actuelle en France comme en Europe s’exprime à partir des politiques antisociales (anti-IVG, casse des acquis sociaux…), du racisme d’Etat (islamophobie, anti-roms, chasse au sans-papiers), de la banalisation des discours d’extrême-droite et la multiplication des agressions contre des militant-e-s associatifs ou syndicalistes depuis plusieurs années.

Ici comme ailleurs, nous affirmons que l’antifascisme, c’est l’affaire de tou-te-s !

Nous, un collectif d’antifascistes, relayons l’appel des antifascistes grecs à la journée contre le fascisme et le racisme du 22 mars , en organisant à Strasbourg une journée d’information avec ateliers, exposition, projection, discussions le dimanche 23 mars au Molodoï.

 

 

Au programme :

 

À partir de 14h

 

  • Ateliers DIY pochoirs / banderoles / fanzines afin que chacun puisse créer ses propres supports de lutte contre les politiques xénophobes, racistes et sexistes. Une partie du matériel sera fournie.
  • Exposition traitant des évolutions politiques et sociales en Grèce au travers de l’actualité : les conséquences des politiques d’austérité dans le quotidien des grecs, la montée des néo-nazis d’Aube Dorée dans l’échiquier politique, les luttes antifascistes.
  • Tables de presse et infokiosk

 

17h

 

  • Projection : « Ne vivons plus comme des esclaves » (durée 89 minutes), un film documentaire franco-grec de Yannis Youlountas, montrant de nombreuses expériences autogestionnaires et la manière dont des grec-que-s s’organisent face à l’austérité imposée par le capitalisme. Il questionne ce qui, pour Yannis Youlountas, est une forme moderne d’esclavage, en Grèce et ailleurs. Plus d’infos ici

 

  • La projection sera suivie d’une discussion

 

Face à la crise imposée par le capitalisme, résistance sociale et antifasciste !

http://www.inventati.org/luchayfiesta/events/journee-le-fascisme-le-racisme/

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.