Journée contre le racisme et le fascisme le 23 mars au MolodoÏ (Strasbourg)

journée-antifa-affiche

Dans le contexte actuel de crise et d’austérité, c’est sans surprise que la menace fasciste progresse. Sa percée aujourd’hui partout en Europe relève de sa stratégie historique par laquelle la peur sociale est alimentée en peur raciste, sexiste, xénophobe, homophobe dans la population. Face à la misère et la précarité générales imposées par le capitalisme, le fascisme surgit comme un de ses derniers recours par la peur et par la haine pour orienter la colère sociale.

La poussée réactionnaire actuelle en France comme en Europe s’exprime à partir des politiques antisociales (anti-IVG, casse des acquis sociaux…), du racisme d’Etat (islamophobie, anti-roms, chasse au sans-papiers), de la banalisation des discours d’extrême-droite et la multiplication des agressions contre des militant-e-s associatifs ou syndicalistes depuis plusieurs années.

Ici comme ailleurs, nous affirmons que l’antifascisme, c’est l’affaire de tou-te-s !

Nous, un collectif d’antifascistes, relayons l’appel des antifascistes grecs à la journée contre le fascisme et le racisme du 22 mars , en organisant à Strasbourg une journée d’information avec ateliers, exposition, projection, discussions le dimanche 23 mars au Molodoï.

 

 

Au programme :

 

À partir de 14h

 

  • Ateliers DIY pochoirs / banderoles / fanzines afin que chacun puisse créer ses propres supports de lutte contre les politiques xénophobes, racistes et sexistes. Une partie du matériel sera fournie.
  • Exposition traitant des évolutions politiques et sociales en Grèce au travers de l’actualité : les conséquences des politiques d’austérité dans le quotidien des grecs, la montée des néo-nazis d’Aube Dorée dans l’échiquier politique, les luttes antifascistes.
  • Tables de presse et infokiosk

 

17h

 

  • Projection : « Ne vivons plus comme des esclaves » (durée 89 minutes), un film documentaire franco-grec de Yannis Youlountas, montrant de nombreuses expériences autogestionnaires et la manière dont des grec-que-s s’organisent face à l’austérité imposée par le capitalisme. Il questionne ce qui, pour Yannis Youlountas, est une forme moderne d’esclavage, en Grèce et ailleurs. Plus d’infos ici

 

  • La projection sera suivie d’une discussion

 

Face à la crise imposée par le capitalisme, résistance sociale et antifasciste !

http://www.inventati.org/luchayfiesta/events/journee-le-fascisme-le-racisme/

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.