115: Quelles solutions pour les sans-abri remis à la rue à partir du 31 mars?

ressources_solidaires

Le 31 mars signe la fin de la trêve hivernale et autrement dit la reprise des expulsions locatives suspendues pendant l’hiver et la fermeture des places hivernales dans les structures d’hébergement d’urgence partout en France. Alors que les chiffres du baromètre 115 pour le mois de février 2014 montrent une saturation extrême de l’hébergement sur les 37 départements étudiés avec seulement 44% des demandes d’hébergement qui ont donné lieu à une attribution, et 55% à Paris, plusieurs centaines de places vont fermer à partir du 31 mars, sans solution d’accompagnement des personnes.

Des fermetures de places massives à partir du 31 mars

La situation est critique sur un grand nombre de territoires : fermeture prévue de plus de 400 places dans le Rhône, 300 places en Gironde, 200 places en Isère, 180 places dans le Haut-Rhin… Sur un grand nombre de territoires les places disponibles sont déjà « gelées » en attente de leur fermeture, bloquant toute admission nouvelle au 115.

La gestion au thermomètre continue de prévaloir, l’hébergement précaire reste largement la règle

Malgré la création de places en 2013 et la progression du budget de l’hébergement en 2014, la prise en charge « au thermomètre » des sans abri se perpétue : comme l’an dernier, de nombreuses places ont été ouvertes cet hiver sous forme de nuitées hôtelières ou de places dans des gymnases, algéco, et lits picots dans des centres d’hébergement d’urgence ou des accueils de jour et de nuit. Et comme l’an dernier, celles-ci ont commencé à fermer à l’approche du printemps.

Fait particulièrement notable dans le baromètre de février : de plus en plus de personnes qui sollicitent le 115 pour être hébergées sont déjà connues par le dispositif (78% dans les 37 département et 90% à Paris). Ces allers retours de la rue à l’hébergement montrent que les solutions sont ponctuelles, ne proposant aux personnes qu’une mise à l’abri, pour une ou plusieurs nuits, avant d’être contraintes de retourner à la rue sans perspectives si ce n’est de rappeler le 115 le lendemain.

L’hébergement hôtelier, couteux et de mauvaise qualité, continue de progresser (+ 21% sur un an, + 15 % par rapport à janvier 2014).
Réformer l’hébergement et l’accès au logement, une urgence absolue
La FNARS demande à nouveau que le droit à l’hébergement et à la continuité de l’accompagnement des plus démunis soit enfin appliqué et qu’aucune personne ne soit remise à la rue au printemps sans une orientation vers une structure stable ou un logement. Il est urgent de relancer la production de logements très sociaux et la mobilisation du parc privé vacant pour sortir les personnes du système des portes tournantes de l’hébergement précaire. Enfin, le droit à l’accompagnement social des personnes en difficulté doit être inscrit dans la loi et mis en œuvre sur les territoires pour favoriser l’insertion et sortir d’une prise en charge liée aux seuls aléas météorologiques.

http://www.ressources-solidaires.org/115-Quelles-solutions-pour-les

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.

Similar posts
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.