Consignes sur les Roms : délation, évictions, la politique de dés-intégration

arton3182

 

Dans une note du 14 avril 2014 intitulée « consignes sur les Roms » le commissariat de police du 6ème arrondissement de Paris donne pour consigne à ses effectifs de localiser sur l’ensemble de la circonscription les familles Roms vivant dans la rue et de « les évincer systématiquement ». Il est également demandé aux effectifs locaux, « en vue de prochaines opérations d’évictions et d’assistance aux Roms » de recenser les lieux de présence de Roms sur la voie publique en précisant « ceux qui se livrent à la mendicité avec ou sans enfant, avec ou sans animaux et les lieux de squats la nuit ».

Alors que la surenchère est de mise chez les élus, de droite comme de gauche, pour stigmatiser une population accusée tour à tour de faire « une razzia » sur la France, de « harceler » les parisiens qu’ils ne chercheraient qu’à « dépouiller », de « piller » nos villes et nos campagnes et de « harceler » nos enfants à la sortie des écoles, les fonctionnaires de police sont aujourd’hui ouvertement invités à cibler leurs contrôles pour mieux recenser et évacuer les Roms.

L’alibi est toujours le même. Il ne s’agirait, selon la préfecture de police de Paris et le maire du 6ème arrondissement, que « d’opérations coordonnées à vocation sociale » et, dans un but humanitaire, d’« éviter que les enfants ne dorment dans la rue », ce qui « n’est pas acceptable sur le plan humain et social ».

Mais, alors que la circulaire relative « à l’anticipation et l’accompagnement des opérations d’évacuations des campements illicites » – qui prévoit des mesures de relogement des personnes concernées – n’est pas appliquée, quelle réponse sociale propose-t-on à ces familles qui dorment dans la rue ?

La même que celle réservée il y a quelques mois par la Brigade des Réseaux Ferrés d’Ile de France aux « individus présumés mineurs originaires d’Europe centrale » « ramassés » dans le métro et conduits systématiquement à l’autre bout de Paris pour une vérification d’identité sans aucune prise en charge à la clé ?

Ces opérations n’ont en réalité qu’un seul objet, chasser les « indésirables » et ruiner toute chance d’intégration de populations qui ne connaissent que pauvreté et exclusion. Il est vrai que pour le premier ministre, alors ministre de l’intérieur, « les occupants de campements Roms ne souhaitent pas s’intégrer dans notre pays pour des raisons culturelles », ils ont « vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie »

Hier, ce sont les hôteliers et restaurateurs du Languedoc-Roussillon qui étaient appelés à dénoncer « les personnes originaires d’Europe de l’Est » par un mail émanant du Service régional de la police judiciaire de Montpellier.

Aujourd’hui, des consignes sont données pour pourchasser les personnes dites Roms jusque dans la rue pour le confort des riverains.

Le Syndicat de la magistrature dénonce une nouvelle fois la stigmatisation quotidienne de certaines catégories de population, reléguées au rang de souscitoyens de l’Europe, et le traitement indigne et discriminatoire dont elles font l’objet en France.

Download/Télécharger (cp_syndicat_de_la_magistrature.pdf,PDF, 73KB)

Similar posts
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.