Urgent appel du camp de Yarmouk

yarmouk
URGENT APPEL DU CAMP DE YARMOUK
Situation dramatique

Lundi, 28 avril 2014 – 7h32 AM

En juillet 2005, dans le cadre de la Caravane pour le Droit international, nous étions 138 à être magnifiquement accueilis dans le camp de Yarmouk ( près de Damas) par ces réfugiés palestiniens qui, durant nos deux séjours, n’ont su quoi faire pour nous choyer et nous faire partager leur quotidien, nous recevoir individuellement dans leur famille et tisser, lors de nos deux passages, des liens qui vont bien au delà de la courtoisie et du sens inné (chez eux) de l’hospitalité. Depuis cette époque, nos liens n’ont fait que se renforcer et lors de plusieurs voyages, en 2006, 2007, 2008, 2009, des projets communs de coopération furent élaborés et des rencontres très constructives eurent lieu tant à Strasbourg qu’à Damas donnant lieu à un véritable partenariat dynamique et prometteur..

Depuis plus d’un an maintenant nous suivons avec angoisse la terrible épreuve qu’ils subissent du fait de l’encerclement du camp par l’armée syrienne qui tente de chasser du camp les éléments rebelles non palestiniens qui s’y sont infiltrés de force coinçant ainsi les quelques (environ) 25 000 Palestiniens (sur environ 180 000 à l’origine ; 150 000 ayant pu à temps se réfugier dans d’autres camps hors de Syrie) dans un réduit
au milieu des ruines, des gravats et d’une quasi totale absence de produits consommables, y compris l’eau potable, les infrastructures ayant été pour majorité démolies lors des combats qui perdurent

Pris entre deux feux ; les Palestiniens essayent littéralement de survivre car quasiment privés de tout et c’est un appel à l’aide d’urgence que nous relayons ci-dessous.

Cet appel provient de Jafra Foundation, notre partenaire depuis bientôt 9 ans, qui a l’immense mérite, quelles que soient les circonstances, de consacrer toutes ses dernières forces à permettre la survie de ces quelques 20 000 réfugiés affamés et dans un état de faiblesse extrême.

Vous trouverez ci dessous le message (en anglais) reçu de Jafra Foundation la nuit dernière. Chaque instant compte et toute contribution financière, aussi modeste soit-elle, peut aider à sauver une vie.

Merci, si vous en êtes d’accord, d’envoyer vos dons à l’ordre, au choix, d’une des 2 ONGs suivantes qui relaieront immédiatement par leur voie habituelle vers Jafra Foundation

Par chèque bancaire à l’ordre de :

AIPPP – Association Internationale pour la Préservation du Patrimoine Palestinien
3, rue Etroite 67460 Souffelweyersheim

En indiquant au verso : Yarmouk

ou

CJACP – Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine
Maison des Associations
1a, Place des Orphelins 67000 Strasbourg

En indiquant au verso : Yarmouk

URGENT APPEAL

Dear all representatives of INGOs, UN agencies, local NGOs

In Yarmouk Camp, once the largest Palestinian camp in Syria, the imposed long-lasting siege since July 2013 has so far resulted in the tragic death of 154 people due to starvation, malnutrition and a lack of medicine and medical supplies. Despite the displacement of thousands of residents, there are still 25.000 – 30.000 civilians trapped inside the camp. Daily they experience what can only be described as one of the worst humanitarian tragedies in Syria.

Yarmouk Camp is now a symbol of destruction for the Palestinian community. Though a multitude of issues persist which further deteriorate the situation, it is the lack of food and medicine – the mere struggle for survival – which is of greatest concern and priority.

In January 2014, local authorities gave permission for food to enter the camp for the first time in 10 months. UNRWA and several local NGOs were able to distribute 12.400 food baskets in addition to 7.000 food bags – which was critical support but still far from enough to cover the community in need. An UNRWA food basket is sufficient for one family, comprising of 5 members, for a period not more than 10 days.

Jafra Foundation is one of the main NGOs in Yarmouk with permission to enter food bags, along with the distribution of food baskets, to people and families that either do not possess required documents or who are not registered with UNRWA. Each food bag contains marmalade, halvah, dates and two packs of bread sufficient for one person for 10 days as supplementary food. Jafra distributed 6.000 in March, before food distribution was stopped due to conflict for 10 days. Since 23-4-2014, distribution has fortunately resumed, and Jafra now also has permission to include two baby milk cans in every food bag.

Jafra Foundation aims to distribute the largest possible quantity of food bags to Yarmouk Camp. The aim is to cover the nutrition needs of affected families for at least one month, to help ensure that in case food distribution is prevented again, families can survive for at best a month which is around 10000 food baskets and 10000 food bags per month.

Until now, Jafra Foundation has fortunately received the needed support for food distribution. However, it is sadly now running out of funding for this life saving effort to continue.

Jafra Foundation is in urgent need of approximately 20.000 USD daily for the distribution of food bags and baby milk in Yarmouk. Additionally, Jafra has received permission to distribute 10.000 food baskets for 10000 families.

We address this appeal to anyone that can support the continuation of the food distribution on a daily basis, so as to cover all urgent nutritional needs of families that are starving to death in Yarmouk.

We address this appeal to all organizations, international agencies and individuals that wish to assist the food distribution in Yarmouk Camp. Any donation, in kind as well, is welcome and will provide lifesaving help and relief to community that lives through dreadful conditions for too long.

30.000 lives in Yarmouk Camp depend on your direct support and action.
PLEASE…. Share and circulate this appeal to any person or organization that can support Yarmouk Camp.

Jafra Team in Syria

Similar posts
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.