Cri du coeur d’une mère qui espère

1 photo web bea
Chers amis , de France , Belgique, Rwanda, Canada ,Israël, Maroc,..
Chers amis du Conseil de l’ Europe , de l’ OSE,des Cercles Rabbi et
Taffel ,de Valiske,

A l’occasion de la commémoration du 20 ème anniversaire du génocide des Tutsi
j’ai eu le privilège d’écrire un texte (joint) et de voir le
documentaire de Béatrice Mukamulindwa
“Le cri d’une mère pleine d’espoir” qui relate la quête de ces parents
à la recherche de leurs enfants ( Béatrice a perdu ses trois enfants
et deux nièces) disparus au moment du drame.

C’est un film poignant à vocation universaliste qui bouleverse notre
coeur et nous confirme que nous sommes tous des “parents Tutsi”.

Les familles ont été “démembrées” par la mort ,l’errance ou l’adoption
et les enfants survivants ,aujourd’hui majeurs ,se sont retrouvés au
Rwanda ou ailleurs , sans toujours connaitre leur histoire.

C’est le fil de la filiation que Béatrice veut retisser pour recoudre
les plaies et reconstituer l’ Histoire.

Béatrice le dit bien mieux elle-même:

” En effet, certains enfants, ont été accueillis dans des familles au
Rwanda, dans les pays limitrophes, ou ailleurs. Ces familles n’ont pas
pensé à les aider à retrouver les leurs, ou à rentrer au Rwanda. Les
raisons sont multiples. Certains sont exploités par ceux qui les
détiennent, mais d’autres croient de bonne foi que ces enfants n’ont
plus aucun membre de leurs familles.D’autres ont été accueillis dans
les orphelinats, et en raison de leur jeune âge, n’ont pas pu décliner
leur identité exacte.

Les nombreuses recherches, qu’elle a effectué dans pas mal de pays
dont, Congo Brazzaville, la République Démocratique du Congo , le
Burundi, et même au Rwanda, lui ont permis de voir plus clair dans sa
mission. Il n’ya plus à en douter, les enfants portés disparus ne sont
pas tous morts.Le Rwanda a traversé des épreuves qui dépassent
l’entendement, et le Génocide commis contre les Tutsi nous a laissé
des conséquences innombrables dont la séparation d’avec les nôtres,
certains, dans des circonstances non encore élucidées. C’est un gros
poids au cœur de ne pas savoir, de rester éternellement dans le
doute.”

Elle espère notre soutien et nos idées au moment où nous allons créer à Strasbourg une antenne de son association.
http://ccmes.org/fra/

Sorornellement.

Dr Georges Yoram Federmann
Strasbourg
Cercle Menachem Taffel

Download/Télécharger (Espoir-Panh-et-Morel-version-finale-17-février-14-1.docx,DOCX, 134KB)

Similar posts
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    10 mai 2014    

    La démarche de Béatrice nous aide à nous reconnaitre dans notre propre besoin de filiation universelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.