Soutien aux « Refuzniks » israéliens

shministim
Soutien aux « Refuzniks » israéliens

Robert Kissous, vendredi 16 mai 2014

Omar Sa’ad, Pales­tinien Druze de 18 ans, citoyen israélien, est appelé le 4 décembre 2013 pour faire le service mili­taire.

Comme de plus en plus de Druzes Pales­ti­niens il refuse : « le gou­ver­nement israélien est res­pon­sable de l’occupation. En tant que Arabe Druze je me considère membre du peuple Pales­tinien – alors comment pourrais-​​je par­ti­ciper à une armée qui occupe mon peuple ? ».

Depuis décembre 2013, Omar Sa’ad a été condamné à plusieurs reprises à des peines d’emprisonnement de 2 à 3 semaines pour avoir à chaque fois répété son refus.

Le 13 avril 2014 il était condamné pour la sep­tième fois à 40 jours.

Lors de cette der­nière période l’administration péni­ten­tiaire a refusé de prendre en compte son état de santé alors qu’il était sérieu­sement malade. Fina­lement il fut transféré à l’hôpital de Haïfa puis en conva­les­cence chez lui. Avant de retourner en prison après le 28 mai.

Le cas de Omar Sa’ad n’est pas unique.

Des cen­taines d’israéliens ont connu la prison pour les mêmes raisons : refus de servir dans une armée d’occupation. Tous les ans quelques jeunes sont condamnés sur ce motif, le plus dis­crè­tement possible.

En mars 2014 une cin­quan­taine de lycéens en ter­minale – shmi­nistim en hébreu – ont cosigné une lettre ouverte adressée à Neta­nyahu affirmant leur refus de servir dans une armée qui occupe les ter­ri­toires pales­ti­niens et viole quo­ti­dien­nement les droits humains en com­mettant des crimes de guerre.

Fin avril le nombre de signa­taires dépassait la cen­taine, donnant ainsi nais­sance à ce qui est sans doute la plus grande vague de refuzniks.

Alors que l’armée israé­lienne arrivait jusqu’ici à traiter discrè­tement ces cas déran­geants, elle a été contrainte de changer d’attitude. Le caractère public et ouver­tement poli­tique du courrier des shmi­nistim ne le per­mettait plus.

Uriel Ferera, convoqué par le 27 avril pour faire son service mili­taire, est le premier de ces péti­tion­naires à avoir été condamné à une pre­mière peine de 20 jours, déjà ral­longée de 8 jours supplémentaires.

La bataille pour le droit à refuser de servir une armée d’occupation, le droit à l’objection de conscience prend encore plus d’importance à l’heure où le gou­ver­nement israélien veut appeler les Pales­ti­niens chré­tiens d’Israël à servir dans l’armée, ins­tru­men­ta­lisant ainsi la religion pour diviser les Pales­ti­niens d’Israël.

Une pétition sou­tenue par de nom­breuses orga­ni­sa­tions a été lancée pour demander la libé­ration de tous les objec­teurs de conscience

Et sur le site de l’ONG New Profile pour adresser des lettres de soutien aux pri­son­niers :

– Omar Sa’ad-W http://www.newprofile.org/english/node/431
– Uriel Ferera http://www.newprofile.org/english/node/433

Pour en savoir plus :
– Sur les poli­tiques israé­liennes pour diviser les Druzes des autres Palestiniens
http://www.newprofile.org/english/node/204
– Amnesty Inter­na­tional sur Omar Sa’ad http://tinyurl.com/qzwfy5y

Robert Kissous, mai 2014

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.