Calais : quand les autorités sanitaires traitent les migrants comme des animaux

Pentax Digital Camera

Syriens, Afghans ou Érythréens, ils fuient des conflits ou des persécutions. Ils sont plus de 500 à vivre dans des camps de fortune sur le port de Calais et aux alentours, attendant de passer en Angleterre ou de recevoir une réponse à leur demande d’asile en France. Leurs conditions sanitaires catastrophiques favorisent le développement d’épidémies de gale. En parallèle d’une expulsion de ces bidonvilles, la préfecture a proposé une prise en charge médicale. Dans des conditions profondément indignes. Témoignage.

En août 2009, lorsque Éric Besson, alors ministre de l’Immigration, préparait la destruction de la « Jungle de Calais » et des autres campements du Calaisis, une opération de traitement de la gale à l’attention des exilés avait été mise en place à Calais. Un examen médical était suivi de l’administration du traitement, d’une décontamination et d’une douche avec distribution de vêtements propres. Cela avait lieu dans trois tentes dressées à côté de la Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS).

L’opération a duré un peu plus de deux semaines. Cette action avait été critiqué pour son manque d’efficacité : manque de communication et d’explication en direction des exilés, traitement limité aux seules personnes se rendant sur le site de la PASS, suivi insuffisant de la décontamination de l’habitat et de la literie. Mais au moins les patients étaient-ils vus par un médecin et accueillis dans un espace garantissant un minimum d’intimité et de confidentialité.

Une nouvelle « opération gale » a été mise en place le 27 mai 2014 par l’Agence Régionale de Santé (ARS), dans le cadre de l’évacuation de trois bidonvilles de Calais habités par des exilés. Elle dépasse en inefficacité celle mise en place sous Éric Besson. Et s’est déroulée dans des conditions profondément indignes.

L’ARS a installé son dispositif sous surveillance policière sur un lieu de distribution des repas, et au moment du repas.

Au milieu d’une cour bitumée, bordée de auvents, sont installées une rangée de chaises, une rangée de tables, où s’assoient les soignants volontaires.

La suite: http://passeursdhospitalites.wordpress.com/2014/05/27/expulsions-de-campements-lars-confond-humains-et-animaux/

Similar posts
  • Strasbourg: mobilisation générale le ... Avec la loi sur la “sécurité globale”, débattue à l’Assemblée nationale, son article 24 qui prétend interdire même aux journalistes professionnels, et au filmeurs amateurs, de documenter les méthodes de plus en plus extrêmes des policiers et des gendarmes, et les violences policières contre les exilés chassés ignoblement de la place de la République à [...]
  • Ag des personnels universitaires et d... https://www.facebook.com/schlomo44/posts/10158801707048599?notif_id=1606233716143593&notif_t=feedback_reaction_generic&ref=notif Une centaine d’étudiants, d’enseignants et de personnels universitaires ont tenu cet après-midi de 14 h à environ 16 h, malgré un froid vif, une Assemblée générale à l’extérieur des locaux chauffés de l’Université, juste en face du bâtiment de la direction. Les débats se sont achevés par quelques votes en particulier pour la constitution [...]
  • Grand Contournement Ouest de Strasbou... Gérard Avril GCO: TGI de Saverne, justice, vous avez dit justice? Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte [...]
  • Plus de 300 personnes à la manifestat... Manifestation Gilets Jaunes Strasbourg: prises de parole from Jean-Claude Meyer on Vimeo. 10158794734983599-record from Jean-Claude Meyer on Vimeo. De 3 à 400 personnes se sont rassemblées à partir de 12 h place de la République à Strasbourg, lieu traditionnel, depuis deux ans, de l’AG du QG République, avant de défiler en ville pour les revendications [...]
  • Trois cent manifestants avec les Gile... De nouvelles vidéos de la marche aux flambeaux ont été rajoutées depuis le 17 au soir. Près de trois cent manifestants se sont rassemblés à partir de 18 h30 place Kléber à Strasbourg à l’appel de l’Inter QG du Bas-Rhin et du QG République Gilets jaunes de Strasbourg, à l’occasion du second anniversaire du démarrage [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.