Accord UNEDIC: la mobilisation grandit d’heure en heure

rendez-vous-etait-donne-place-de-la-republique-avant-la-marche-pour-la-culture-photo-dna-cedric-joubert
Quelques infos non exhaustives :

– à Marseille les techniciens de l’équipe de “Plus Belle la Vie” , réunis en AG a
midi ont voté la grève pour aujourd’hui !

– A Toulouse, le Théâtre National (TNT) est en grève ; tandis que, ce jeudi, des chômeurs, précaires, intérimaires et intermittents et occupaient les locaux du parti socialiste à Toulouse, 3, rue Lancefoc, où devait se tenir le Conseil fédéral du parti socialiste de Haute Garonne.

– A Chelles-Marne-la-Vallée occupation d’une agence Pôle-Emploi

Etc, etc.

Sans oublier Montpellier : http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/05/intermittents-l-opera-de-montpellier-occupee_4432242_3246.html

Ce qui fait qu’on commence sérieusement à s’inquiéter dans certains milieux :

http://www.ledauphine.com/loisirs/2014/06/05/intermittents-les-festivals-menaces

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/04/intermittents-plus-de-soixante-dirigeants-de-lieux-culturels-demandent-a-valls-de-renoncer-a-l-accord_4432219_3246.html

Et que d’autres soient obligés de se positionner à minima

Dernier exemple à date suite à l’action toulousaine :
intermittents PS

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

1 Commentaire

  1. 6 juin 2014    

    Le projet medef/CFDT/PS : Deux millions six cent mille privilégiés en France. Combien de temps ce scandale va-t-il durer ?
    http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6853

    Le gouvernement s’apprête à ratifier la convention d’assurance chômage négociée contre les intermittents, intérimaires, chômeurs en toute déloyauté.

    Ce nouvel accord réduit encore une fois les droits des plus fragiles pour, nous dit-on, faire des économies parce que les chômeurs coûtent trop chers. Il faut donc trouver un moyen de les faire payer. Leur faire payer le fait qu’en France 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés, leur faire payer les 9 millions de pauvres, travailleurs ou non, leur faire payer la situation de chômage de masse avec près de 6 millions de privé d’emploi. Ce texte fait porter sur les seuls intermittents, intérimaires et chômeurs les 2 milliards d’économie en 3 ans que le gouvernement demande au régime d’assurance chômage. Cette volonté de partenariat avec le Medef est un massacre.

    Cet accord va aggraver la situation de tous ceux qui vivent la précarité au quotidien. Nous avons bien conscience que beaucoup de professions sont en danger, pas seulement les nôtres et en luttant ensemble nous affirmons notre totale solidarité.

    Avant d’arriver au pouvoir, tous les membres du gouvernement soutenaient nos propositions. Nous voulons simplement que les actes suivent les paroles.

    François Rebsamen, qui nous défendait juste avant de devenir ministre du travail, se renie et annonce qu’il va agréer cet accord inacceptable. A ce titre il mérite le Molière de la meilleure trahison pour son rôle d’employé du Medef. Applaudissements.

    Dans le contexte de politique d’austérité, les budgets de la culture sont, comme bien d’autres, soumis à des coupes drastiques. La colère, le désespoir mais surtout la détermination vont entrainer des mobilisations dans tous les festivals d’été.

    Les salariés permanents et intermittents du festival Le Printemps des Comédiens à Montpellier viennent d’adresser un ultimatum au gouvernement qui expire aujourd’hui à minuit – sans promesse de non agrément et réouverture des négociations sur l’assurance chômage, ils se mettront en grève reconductible dès demain.

    Les membres du gouvernement ne seront pas les bienvenus dans nos spectacles.

    Luttons et résistons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.