Journée nationale de lutte des intermittents du spectacle et de l’audiovisuel Strasbourg

medef culture feuille de chou photo

Les intermittents-tes de Strasbourg sont passé(e)s de 30, samedi, à 2 à 300 ce lundi journée nationale de mobilisation.

Rassemblé(e)s sur le parvis du Conservatoire de musique et dedans, ils ont répété leur choeur, puis se sont engouffré(e) au grand dam de la sécurité privée dans le couloir des boutiques.

Ensuite, direction la Mairie et CUS en face dont les portes vitrées ont été bloqées, une détestable habitude des élus PS/EELV.
Le cortège a pris la riu d’Austerlitz, avant de se montrer à nouveau devant la Cathédrale.

Enfin, derniere station, dans ce chemin de revendications, la CCI place Gutenberg où une délégation de trois a fait entendre aux dirigeants que la culture ça rapporte accessoirement du blé aux commerçants.

Mais pour autant, le directeur n’ a pas voulu contresigner la pétition de soutien de plusieurs dizaines à Stasbourg.

Ce soir, 18 h, Assemnblée générale au Petit TJP pour la suite du mouvement. Il faudra veiller à contrer la division espérée par Valls qui serait souple avec les cultureux, pour mieux cogner les cheminots!

Diaporama 41 photos

https://www.flickr.com/photos/79179163@N06/sets/72157645192991701/show

DNA et intermittents

Y a pas que les DNA: lisez la Feuille de chou, quotidien indépendant au service des luttes!

Jean-Etienne, chargé de production

Rapport de la délégation à la Chambe de commerce et d’industrie

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.