Arrestation brutale de migrants africains en Israël : “C’était l’enfer sur terre”

top-israel

Ils étaient une centaine de demandeurs d’asile africains à tenter de quitter Israël par la frontière égyptienne. Ils ont été interpellés, lundi 30 juin, avec une grande brutalité par les forces de l’ordre israéliennes et ramenés dans leur centre de détention.

Ces demandeurs d’asile, principalement soudanais et érythréens, étaient retenus dans le centre de détention de Holot dans le désert du Néguev. Leur objectif était de traverser la frontière vers l’Égypte, avec l’espoir que les représentants du Haut Commissariat des réfugiés (HCR) leur viennent en aide. Vendredi après midi, ils ont donc quitté cette “prison à ciel ouvert” de 2 400 places qui se trouve en plein désert. Un établissement dont ils peuvent théoriquement sortir durant la journée, mais où ils doivent pointer à plusieurs reprises.

La grande majorité des détenus de Holot avaient déposé des demandes d’asile et bénéficiaient de visas temporaires qu’ils devaient renouveler régulièrement. Ces visas leur permettaient de vivre sur le territoire, mais pas d’y travailler. Ces derniers mois, la procédure de renouvellement de visa est devenue extrêmement restrictive et de plus en plus de migrants ont été regroupés dans des centres de détention, ouverts ou fermés.

Les autorités israéliennes accusent régulièrement les demandeurs d’asile africains d’avoir immigré pour des raisons économiques et leur refusent le statut de réfugié politique, très difficile à obtenir en Israël. Pour dénoncer leurs conditions de vie, ces migrants organisent régulièrement des manifestations. Traverser la frontière était un geste désespéré pour faire entendre leur voix.

“La police les a plaqués au sol, les a frappés et leur a donnés des coups de pieds”

La suite : http://www.informaction.info/iframe-geopolitique-arrestation-brutale-de-migrants-africains-en-israel-cetait-lenfer-sur-terre

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.