Intermittents, précaires, chômeurs à Strasbourg : journée d’actions du 4 juillet

10517507_585168358269833_5985003440572478876_n

Diaporama complet : https://www.flickr.com/photos/79179163@N06/sets/72157645100920747/show

14388121977_e6c170a4c0_b

14h, hier, plusieurs dizaines d’intermittents du spectacle, de l’audiovisuel, de la culture, des précaires, des chômeurs  se regroupent près du Pont des Frères Mathis, poètes alsaciens du Sundgau.

Le dress-code du jour est noir avec une croix blanche.  Le gaffeur est sollicité -j’ai appris ce mot à l’occasion- , puis après photo de groupe sous les yeux interloqués des chômeurs qui se rendent dans le bâtiment, les consignes sont données.

Il s’agit de se rendre place Kléber en suivant les rails du tram, sans le bloquer, afin de susciter l’interrogation des Strasbourgeois. Un flyer est distribuable pour expliquer que les intermittents mènent un combat pour tous-tes.

Peu à peu, ça se met en place, non sans mal chez ces individualistes que nous sommes tous-tes qui ont du mal à suivre des consignes collectives.

Mais ça vient peu à peu, et vers le Faubourg National – (FN!), c’est presque bon.

14594695773_d15c5fcb23_b

On se poste le long des rails au plus près des trams qui doivent ralentir par sécurité. On présente son torse ou son dos aux passagers derrière les vitres. Certains lèvent le poing à la républicain espagnol. Tous suivent peu à peu. On distribue un flyer qui en peu de mots explique que le combat des intermittents est celui de tous-tes les précaires, les chômeurs.

En arrivant Faubourg-National (FN?), la mise en scène est presque au point. Un comédien regrette que les participants ne chantent ni ne jouent, c’est leur talent, non?

14551551996_b3ff3d35e2_b

Place Kléber, la statue du Général éponyme fut enveloppée d’une bâche noire à croix blanches et entourée d’une banderole. La banderole sera enlevée le soir même par la Ville (la même qui avait “autorisé” une autre banderole à la fête de la musique…Là comme partout, ce qui n’est pas sous contrôle PS-EELV, n’a pas grand espérance de vie… C’est comme pour le tissu associatif: si tu ne collabores pas adieu les subventions!

P1340951

P13409537

Totalitarisme en chemise et robe roses cyan. Comme leur maître Valls-Hollande. A dégager au plus vite!

Le même soir, place de la cathédrale, le combat continue, dans l’inventivité d’un mouvement qui a de l’avenir, sauf si, hypothèse absurde, le pouvoir cède…

S’il cède à ceux-là, les autres s’engouffreront dans la brèche, et on aura notre été ou automne français. Le plus tôt tant le mieux ! N’est-il pas?

P1340965

P1340966

P1340978

P1340977

P1340980

Similar posts
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    5 juillet 2014    

    débaptiser la Place Kléber (même de manière intermittente) est au programme des Périphériques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.