Uri Avnery : « À l’origine de la crise, le refus de mettre un terme à la colonisation »

ISRAEL-PALESTINIAN-PEACE-AVNERY

Figure du camp de la paix en Israël, cofondateur de Gush Shalom, l’écrivain et journaliste Uri Avnery s’alarme de la montée d’une extrême droite hostile à tout horizon de paix.

Quelle est la responsabilité du 
gouvernement de Benyamin Netanyahou dans l’actuel engrenage ?

Uri Avnery. On peut être tenté de situer le début de cet engrenage à l’enlèvement et l’assassinat des trois jeunes colons israéliens. Mais dans les faits, si l’on prend en compte le paysage politique global, la crise a commencé avec l’échec des négociations de paix initiées par les Américains. Il est évident que le refus obstiné du gouvernement israélien de mettre un terme à la colonisation de la Cisjordanie est en cause.

L’influence grandissante de l’extrême droite en Israël compromet-elle tout espoir de paix à court et moyen terme ?

Uri Avnery. Il n’y a plus aucun effort de paix. Ceux qui sont allés jusqu’à brûler la vie d’un adolescent palestinien sont des fascistes, des néonazis. Ces extrémistes, qui ne connaissent aucune limite, ne peuvent être appelés autrement. Nous sommes très inquiets. Cet acte prémédité d’immolation d’un enfant est inédit en Israël. Une extrême droite violente, dangereuse, a poussé à l’ombre d’un gouvernement qui est lui-même d’extrême droite. Le ministre délégué à la Défense, Danny Danon, n’a-t-il pas appelé, après le rapt des trois jeunes colons israéliens, à « raser les villages les uns après les autres comme l’aurait fait Vladimir Poutine » ?

La suite : http://www.humanite.fr/lorigine-de-la-crise-le-refus-de-mettre-un-terme-la-colonisation-547142

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.