Uri Avnery : « À l’origine de la crise, le refus de mettre un terme à la colonisation »

ISRAEL-PALESTINIAN-PEACE-AVNERY

Figure du camp de la paix en Israël, cofondateur de Gush Shalom, l’écrivain et journaliste Uri Avnery s’alarme de la montée d’une extrême droite hostile à tout horizon de paix.

Quelle est la responsabilité du 
gouvernement de Benyamin Netanyahou dans l’actuel engrenage ?

Uri Avnery. On peut être tenté de situer le début de cet engrenage à l’enlèvement et l’assassinat des trois jeunes colons israéliens. Mais dans les faits, si l’on prend en compte le paysage politique global, la crise a commencé avec l’échec des négociations de paix initiées par les Américains. Il est évident que le refus obstiné du gouvernement israélien de mettre un terme à la colonisation de la Cisjordanie est en cause.

L’influence grandissante de l’extrême droite en Israël compromet-elle tout espoir de paix à court et moyen terme ?

Uri Avnery. Il n’y a plus aucun effort de paix. Ceux qui sont allés jusqu’à brûler la vie d’un adolescent palestinien sont des fascistes, des néonazis. Ces extrémistes, qui ne connaissent aucune limite, ne peuvent être appelés autrement. Nous sommes très inquiets. Cet acte prémédité d’immolation d’un enfant est inédit en Israël. Une extrême droite violente, dangereuse, a poussé à l’ombre d’un gouvernement qui est lui-même d’extrême droite. Le ministre délégué à la Défense, Danny Danon, n’a-t-il pas appelé, après le rapt des trois jeunes colons israéliens, à « raser les villages les uns après les autres comme l’aurait fait Vladimir Poutine » ?

La suite : http://www.humanite.fr/lorigine-de-la-crise-le-refus-de-mettre-un-terme-la-colonisation-547142

Similar posts
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.