Solidarité avec la Palestine: Non à la récupération de l’extrème droite

banniere

Alors que les bombes de l’occupant frappent la Palestine, les mobilisations en France continuent de s’organiser en soutien au peuple Palestinien et sa Résistance face au colonialisme et aux crimes de guerres israéliens.

Le mouvement de solidarité avec  la Palestine connaît la menace que représente l’extrême-droite.  Il est donc vigilant quand certains de ces groupes tentent de récupérer la cause qu’il défend.

Les organisations pro-palestiniennes se démènent tout au long de l’année pour organiser des rassemblements et des manifestations unitaires en soutien à la Palestine.  Sortie de nulle part et active uniquement sur les réseaux sociaux, une petite organisation inconnue appelée les « jeunes révolutionnaires français » a récemment appelé à manifester contre les crimes sionistes le 19 juillet prochain.

En plus d’être opportuniste, cette organisation développe un discours proche d’Alain Soral, « essayiste » d’extrême droite proche du Front National qui propage des idées islamophobes, antisémites, sexiste et racistes à travers la société. Sa prétendue solidarité avec le peuple palestinien ne lui sert qu’à propager ses clichés antisémites.

Si ce groupe se défend d’être d’extrême-droite, plusieurs éléments sur sa page Facebook suscitent des interrogations sur les valeurs qu’il défend : participation au jour de colère,  racisme anti-roms, liens vers des pages Facebook de groupes d’extrême droite…

La campagne BDS France dénonce ce genre de manipulations et s’oppose fermement à toutes récupérations du combat en soutien à la Palestine par une pareille organisation et appelle à participer à la  manifestation le 13 juillet à 15h au métro Barbès.

Campagne BDS France

Similar posts
  • Commémoration du 17 octobre 1961 à St... [...]
  • La face cachée de Pierre Pflimlin, pa... [...]
  • 14 ème manifestation contre le passe ... Encore deux vidéos censurées par Facebook! InterQG 67 Un homme en uniforme de gendarme interpellé en fin de manifestation [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]
  • Manifestants gazés au début de la Mar... Arrivée de 14 cars de police rue du 22 novembre La préfète du Bas-Rhin annonçait la couleur dès 17 h, où pas moins de quatorze véhicules de police stationnaient devant Kohler-Rehm, en prévision de la seconde Marche aux flambeaux organisée par les anti-passe et anti obligation vaccinale. La préfète avait interdit l’usage de flambeaux, comme [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.