14 juillet à Tel-Aviv sous la protection de “Dôme de fer”?

Ambassade-FR-300x141
Farida Trichine Mulhouse

Le gouvernement est-il devenu fou ?
Il y avait déjà le soutien de Hollande à son ami Netanyahou, sans compte la vidéo sur le chant d’amour que Hollande aurait voulu offrir à Bibi et à Israël.
Il y a maintenant un bal du 14 juillet donné par l’ambassade de France à tel Aviv, en hommage aux Israéliens du Sud sur lequel s’abattent des roquettes fréquentes.
Pendant ce temps les enfants meurent à Gaza

http://www.ambafrance-il.org/Le-Bal-Populaire-du-14-juillet-est

des-jeunes-palestiniens-aident-une-personne-agee-a-evacuer-son-habitation-apres-avoir-recu-une-alert

Ma lettre au ministre des AE
Farida

Monsieur le ministre des affaires étrangères,
J’apprends avec consternation, que l’ambassade de France organise un bal populaire du 14 juillet à Tel Aviv, alors même qu’Israël continue à bombarder des civils et s’apprête à lancer une opération terrestre qui s’annonce éradicatrice selon les propos du premier ministre israélien.
Ce bal organisé par la France en hommage aux “populations du Sud d’Israël qui font face à des tirs de roquettes fréquents” est une véritable provocation et contraire à toute éthique, compte tenu de tous les victimes innocentes assassinées avec préméditation par Israël.
Je vous demande d’annuler cette manifestation festive alors que des enfants meurent en grand nombre. Les Français qui voient la situation dramatique de Gaza défiler depuis 6 jours ne comprendraient pas.
Il paraît évident que l’offensive meurtrière actuelle qui s’ajoutent à toutes les autres depuis 66 ans va laisser des traces politiques, car cette longévité criminelle d’Israël n’est due qu’à l’impunité que les classes politiques gouvernementales occidentales lui ont garanti.
Il n’y a pas que la Palestine qui est promise à la nuit. L’effondrement de l’UMP et du PS avec la montée du FN prennent leur source dans la capitulation sur nos valeurs. Les loups qui grognent contre les Palestiniens opprimés vont faire des petits en Europe car on ne peut lutter contre le FN en soutenant les crimes d’un autre nationalisme identitaire et d’apartheid.
C’est pourquoi j’espère que vous aurez la sagesse d’annuler cette fête, non pour résoudre la question palestinienne mais pour limiter les dégâts collatéraux israéliens.
D’autre part le 14 juillet est une fête qui commémore une révolution progressiste, tout le contraire de ce qu’Israël met en oeuvre depuis sa création. Des colonies réservées aux Juifs nous rappellent plutôt à une triste contre révolution, nationaliste aussi.
Je ne manquerai pas de vérifier votre action.

Similar posts
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]
  • ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAH... L’HUMANITE – Vendredi, 27 Mars, 2020 ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAHISON AU SERVICE DE NETANYAHOU Pierre Barbancey Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, le chef du Parti Bleu-Blanc a rallié le camp de son rival Benjamin Netanyahou. Le communiste Ayman Odeh, chef de la Liste unie, dénonce cette volte-face. Benjamin Netanyahou en rêvait. [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.