Ziad Medoukh: Bonjour de Gaza la vie

gaza marseille ujfp
Ziad Medoukh

Bonjour de Gaza la vie
Je profite de cette trêve fragile dans la bande de Gaza pour répondre à la demande la plus urgente de dizaines parmi vous.
Au début, je tiens à vous remercier tous pour vos messages de soutien et vos appels téléphonique, qui m’ont conforté dans ces moments terribles de guerre et d’angoisse.
Désolé de n’a pas répondre à vos messages, mais vous connaissez notre contexte. Sachez que je lis vos messages avec beaucoup d’attention.
Pendant les 36 jours de l’agression israélienne, j’ai été très débordé : regrouper les informations et les photos et les envoyer aux amis, solidaires, et aux associations de soutien à la Palestine, donner des témoignages aux différents médias francophones, sans oublier les coupures d’électricité et l’accueil de dizaines de proches chez moi, qui ont quitté leurs maisons suite à des bombardements israéliens
J’ai reçu des milliers de messages sur internet et beaucoup d’appels téléphoniques de personnes de bonne volonté partout dans le monde
Concernant la demande de beaucoup parmi vous sur la collecte des dons dans vos villes et pays et l’envoi de l’argent à des familles à Gaza et des médicaments, et le soutien concret à des projets de Gaza.
Je vais vous répondre franchement
D’abord, merci pour ces gens de bonne volonté pour leur contribution pour Gaza et les habitants de Gaza, et merci surtout de votre confiance.
Je vous informe que les besoins sont énormes avec le nombre considérable des blessés et le nombre des familles en besoins, c’est difficile de sélectionner à qui distribuer l’argent, mais je pense que distribuer la nourriture et les médicaments c’est le travail de grosses organisations humanitaires qui sont sur place, sans oublier les convois humanitaires arabes et internationales qui arrivent tous les jours via le passage de Rafah, notamment des pays du Maghreb et des pays du Golf, ou via le passage israélien avec des camions qui arrivent de l’autorité palestinienne-ministère de la santé- ou l’ONU pour les médicaments et les produits alimentaires.
A mon avis, ce n’est pas toujours évident d’envoyer de l’argent à des individus dans Gaza pour qu’ils les distribuent à des habitants ou des familles. Car on doit passer par des structures et associations.
Personnellement, et comme chef du département de français à l’université Al-Aqsa de Gaza, je travaille beaucoup sur des projets durables et concrets pour les jeunes francophones qui apprennent le français à notre université.
La priorité pour nous, c’est former les jeunes et leur donner espoir, même si leurs besoins et les besoins de leurs familles sont énormes, mais le plus important pour ces jeunes, ce n’est pas un sac de farine, mais un diplôme, un projet pour l’avenir, une formation, un stage.
Concernant notre département de français, on travaille sur des projets concrets, on a déjà travaillé ses projets après les deux offensives de 2009 et 2012, et ça marche très bien, ces projets sont :
1- Projet de soutien psychologique aux jeunes de Gaza afin qu’ils organisent eux même des projets de soutien aux enfants traumatisés de Gaza.
2- Payer les frais d’inscription pour les étudiants en besoin de notre département de français
3- Intégrer deux ou trois diplômés de notre département dans l’université pour un travail
Si vous êtes intéressés par ces projets, vous pourrez me contacter sur mon adresse émail : ziadmedoukh@hotmail.com
Afin que je vous donne plus de détailles sur ces projets, et de vous envoyer le compte bancaire officiel de notre université Al-Aqsa de Gaza pour envoyer vos dons et l’argent collecté soit directement soit via des associations
Et évidemment vous recevrez un reçu officiel de la part de notre comptable.
Merci beaucoup de votre compréhension et de votre confiance
Amitiés de Gaza la détruite, mais Gaza l’espoir
Ziad

Similar posts
  • Ils appellent ça “justice”... Me Dole et Gérard Avril à Colmar le 30 novembre 2020 Hier, à Colmar devant la Cour d’appel, Gérard Avril passait à sa demande afin de faire modifier le jugement en 1re instance à Saverne qui l’avait lourdement condamné à une peine de prison avec sursis, une amende et des réparations financières à un gendarme. [...]
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.