L’armée israélienne a détruit Gaza, Gaza s’attache à la vie [Ziad Medoukh]

pas vu à la télé Gaza ebf2c
L’armée israélienne a détruit Gaza, Gaza s’attache à la vie

Ziad Medoukh

Cinquante jours de destruction massive par l’armée israélienne dans la bande de Gaza : maisons, immeubles, bâtiments, écoles, universités, hôpitaux, centres médicaux, centres commerciaux, mosquées, églises, stades, routes, infrastructures civiles, agences de presse, bureaux, fermes, terrains agricoles, usines et marchés publics.

Des milliers de morts et des dizaines de milliers de blessés, en majorité des civils, sont tombés, suite à des bombardements aveugles de l’aviation militaire et de la marine israéliennes.

Dès le premier jour de cette nouvelle offensive contre la bande de Gaza, on voyait que le véritable objectif israélien était de briser la volonté remarquable de cette population civile qui est toujours là, qui n’est pas partie en dépit de toutes les difficultés sur place.

Israël se venge de cette population civile gazaouite confiante malgré un blocus inhumain imposé par les forces de l’occupation et malgré les conséquences des deux dernières guerres israéliennes en 2009 et en 2012.

Un responsable militaire israélien a déclaré qu’il allait faire revenir Gaza à l’âge de pierres !

En bombardant les écoles et les universités, Israël veut priver nos enfants d’écoles, et nos jeunes d’universités, car il a peur d’une génération palestinienne instruite.

En détruisant les maisons et les immeubles, Israël veut laisser les Palestiniens dans la rue, sans abri ni refuge. Il veut que les Palestiniens reviennent aux tentes.

En attaquant les stades et les lieux de loisirs, Israël veut priver nos enfants et nos jeunes de jeux et de sport.

En visant les routes et les ponts, Israël veut diviser la bande de Gaza en plusieurs régions, et ainsi empêcher les habitants de circuler librement.

Malgré tous ses moyens militaires et malgré le soutien des Etats-Unis et de l’Europe, Israël n’a réalisé aucun des objectifs de ses attaques.

Les habitants de Gaza continuent d’aller aux marchés tous les matins en dépit des raids intensifs.

Quand il y a un bombardement dans leur quartier, les citoyens de Gaza sortent pour venir en aide aux victimes. Malgré les risques et les dangers de mort, ils font preuve d’une solidarité exemplaire, ne se cachent pas dans des abris et devant une telle situation, ne restent pas chez eux

Malgré les massacres, les crimes israéliens, les Palestiniens de Gaza sont toujours attachés à leur terre, le passage de Rafah est ouvert, on voit des gens qui viennent de l’extérieur vers Gaza et non le contraire.

Nos enfants continuent de jouer au ballon, même devant les ruines de leurs maisons détruites.

Notre message aux Israéliens est clair : malgré toutes ces destructions terribles causées par vos bombardements aveugles, nous allons de nouveau reconstruire Gaza et la rendre vivante, attirante, en faire une ville d’avenir pour nos enfants et pour nos jeunes.

L’armée de l’occupation a détruit la bande de Gaza, mais Gaza la résistante, Gaza la volonté remarquable, Gaza la patiente et Gaza la courageuse soutenue par les solidaires s’attache à la terre, à la paix, à l’espoir et à la vie.

Similar posts
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.