« Trop, c’est trop : des sanctions contre Israël ! » MRAP national

mrap logo
Communiqué de presse : Paris, 3 septembre 2014

« Trop, c’est trop : des sanctions contre Israël ! » 

« Trop, c’est trop », tel était le cri lancé en décembre 2001 par Madeleine REBERIOUX, Pierre VIDAL-NAQUET, Stéphane HESSEL et d’autres encore, lorsque des coups dramatiques étaient portés contre Yasser ARAFAT et l’Autorité Palestinienne à Ramallah. Plus que jamais, ce cri reste d’actualité.

L’agression contre Gaza de Juillet-Août 2014 a fait près de deux mille deux cents (2.200) morts dont – selon les chiffres des Nations Unies – 81% de civils et cinq cent soixante-dix-huit (578) enfants, mais aussi des milliers de blessés dont beaucoup resteront handicapés et plus de deux cent mille (200.000) sans-abris.

Mais à peine une semaine après l’acceptation d’un cessez-le-feu, Israël vient de s’approprier quatre cents (400) hectares de Terres Palestiniennes de Cisjordanie , quarante-deux pour cent (42 %) de la Cisjordanie était déjà occupée.

Les bombardements israéliens sur Gaza constituent des crimes de guerre, la colonisation est illégale, « Trop, c’est Trop » ! Il ne pourra y avoir de paix tant que le droit international et les résolutions des Nations-Unies seront impunément violés, en particulier, tant que durera la colonisation. Or, le gouvernement israélien ne changera pas seul de politique. Plus que jamais, des sanctions contre Israël s’imposent. C’est l’intolérable impunité dont bénéficie l’Etat d’Israël qui pousse ce dernier à des violations sans limites du Droit International. Comme le dit Desmond TUTU : « ceux qui continuent de faire affaire avec Israël – et qui contribuent ainsi à nourrir un sentiment de normalité pour la société israélienne – rendent un mauvais service aux peuples d’Israël et de la Palestine ».

Le MRAP demande en particulier que cesse immédiatement toute coopération militaire de la France avec Israël et que soit instauré un embargo total sur les armes à destination d’Israël.

Le MRAP demande au gouvernement français d’agir de manière énergique pour que soit décidée, dès le prochain Conseil Européen – tant qu’Israël ne se conformera pas au Droit international – la suspension sans délai de l’Accord d’association de 1995 entre l’UE et Israël, en s’appuyant sur l’article 2 dudit Accord qui dispose que « Les relations entre les parties (…) se fondent sur le respect des droits de l’homme et des principes démocratiques, qui inspirent leurs politiques internes et internationales (…) ».

Le MRAP s’associe à l’Appel lancé par le collectif “Trop, c’est trop”, publié le 21 août 2014 dans le journal Le Monde, et qui peut être signé par mail à l’adresse suivante :
< trop.cest-trop@laposte.net >.

Similar posts
  • 210 ème expulsion de Al-Araqib en Pal... Hier matin la police est encore intervenue pour détruire le village d’al-Araqib ! En fait de « village » il n’y avait que cette tente montée à la hâte 3 semaines après la dernière destruction et destinée occuper la terre où les Bédouins A-Turi se sont installés il y a 140 ans, du temps de [...]
  • Manifestation féministe à Strasbourg 500 femmes, et quelques hommes, ont manifesté samedi 19 novembre à Strasbourg, de la place d’Austerlitz au Palais de justice, comme dans des dizaines de villes, contre les violences faites aux [...]
  • 18 octobre: grève et manifestation à ... C’EST N’IMPORTE QUOI: CES VIDEOS M’APPARTIENNENT [...]
  • 17 octobre 1961- 17 octobre 2022 Stra... Deux cérémonies ce 17 octobre à Strasbourg pour commémorer le massacre des Algériens à Paris. La première organisée par le Consulat d’Algérie sous le couvert d’associations. La seconde sur le Pont du Corbeau puis dans une courte marche jusqu’à la place du 17 octobre au bord de l’Ill par diverses associations de gauche dont D’Ailleurs [...]
  • Marianne Ostwald, par Liselotte Hamm ... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.