Nous, Les Sans-Dents : « Notre gauche a du mordant, sortons les crocs ! »

tumblr_nbd8vljJEk1tl71pco1_1280

 

Notre gauche a du mordant : sortons les crocs !

La rentrée est, pour François Hollande, celle de la clarification. Il n’est pas, et ne sera jamais, le président du changement, mais bien celui des renoncements. Son ministre du travail reprend le vieux refrain qui méprise et stigmatise les chômeurs, ces fainéants qu’il faudrait contrôler de près.

Les grands groupes versent des dividendes indécents à leurs actionnaires. Mais le « président normal » nomme un banquier ministre de l’économie ! Un ministre qui veut s’attaquer aux 35 heures, au mépris d’une utopie fondatrice de la gauche : l’idée que l’émancipation passe par la libération du temps et le partage du travail.

Le Medef, le parti des grands patrons, ovationne un premier ministre qui lui déclare son « amour » exclusif. Et en effet ce gouvernement n’a rien fait pour les jeunes ni pour les quartiers populaires. Il ne fait qu’aggraver le chômage et les inégalités. Il criminalise le mouvement social et interdit les mobilisations pour Gaza. Il engage des opérations militaires en Afrique pour préserver le pré carré post-colonial. Il poursuit les expulsions massives des locataires et des plus précaires d’entre nous : les migrants. Et il s’entête dans le refus d’une véritable transition écologique.

La seule mesure positive depuis 2012, le mariage pour tou⋅te⋅s, ne pèse pas lourd face à tous ces renoncements qui font le jeu de la droite extrême et des fascistes. Et voici qu’on apprend maintenant, au détour d’un livre aussi minable que cette présidence, tout ce mépris pour les pauvres.

Jusqu’à quand cela durera-t-il ? Jusqu’à ce que notre patience s’épuise.

Soumis⋅e⋅s à la précarité, aux expulsions, au manque de soins, à la casse continue des services publics, nous en prenons plein les dents et nous avons la rage. Tout baisse, sauf les bénéfices des multinationales et la rémunération des plus riches…

C’en est trop ! Nous sommes la gauche, nous sommes le changement, et nous avons du mordant ! Partout en France, sortons les crocs, prenons ensemble des initiatives, résistons et construisons un autre futur.

Par #NousLesSansDents, collectif d’Enragé⋅e⋅s*

Twitter : @NousLesSansDent
Facebook : Nous Les Sans Dents
Nous vous invitons à proposer vos témoignages, sous forme de texte ou de photos sur le blognoussommeslessansdents.tumblr.com

* Lors de la Révolution française, les Enragés étaient un groupe de révolutionnaires radicaux revendiquant l’égalité civique et politique mais aussi sociale, préconisant la taxation des denrées, la réquisition des grains et des taxes sur les riches.

http://noussommeslessansdents.tumblr.com/post/96695226049/nouslessansdents-notre-gauche-a-du-mordant

Similar posts
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]

1 Commentaire

  1. Vous auriez pu ajouté :Licenciés oubliés, fin de CDD oubliés…
    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.