Appel à une coordination des Zones A Défendre

10689913_696643253764236_6042307467438474014_n

 

« Appel à une coordination des Zones A Défendre »

La lutte contre le barrage de Sivens et pour un autre monde sort fortifiée de ce week-end de mobilisation et ce, malgré la mort de Rémi. La réoccupation est amorcée, dynamisée par les nombreuses personnes qui restent sur la ZAD pour se battre contre la folie meurtrière de quelques dirigeant-e-s qui s’appuient sur plusieurs dispositifs policiers d’une violence: inouïe.

Cela dit, la lutte qui nous réunit au Testet a besoin d’un soutien national, international et décentralisé. La solidarité est notre plus belle arme. Quelles que soit sa forme, elle doit s’exprimer partout où c’est possible, aussi loin que possible.

En cela, nous remercions fraternellement la ZAD de Notre-Dame des Landes d’avoir appelé ses comités de soutien à rejoindre, eux aussi, la lutte du Testet. Et nous appelons à la création de nouveaux comités, partout où cela n’a pas encore été fait. Nous encourageons ces comités à mener des actions de solidarité dès que les conditions le leur permettent et notamment lorsque les bras armés de l’état menacent nos ZADs.

Mais les ZADs de Notre Dame des Landes et du Testet ne sont pas les seuls lieux de résistance face aux Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII), et dévastateurs. Dans d’autres lieux, des occupant-e-s luttent: contre la construction d’un stade de football “OL Land” à Lyon, contre la construction de la ferme-usine des 1000 vaches, contre la construction du barrage de Belo Monte au Brésil. Et bien d’autres encore. Les membres de l’Assemblée Générale du mouvement de la ZAD du Testet tiennent à leur apporter son soutien.

Pour aller plus loin, il nous semble opportun d’appeler à une coordination des ZADs d’ici et d’ailleurs, afin de préparer ensemble des journées d’actions et de solidarité communes qui s’adresseront, non pas à une entreprise ou à une institution particulière, mais à l’ensemble du monde politico-économique qui nous condamne à un avenir promis à la destruction de la nature, à la domination perpétuelle des uns sur les autres et à la haine de la différence.

Zadistez-vous !

Info du 3 novembre : http://tantquilyauradesbouilles…/lundi-3-novembre…/

« Ce texte résonne dans nos têtes, nous qui croyons à la Convergence des luttes »

Ici, en Alsace, nous mettons les paroles en actes puisque d’une part, le collectif Alsace NDDL est engagé aux côtés des opposants contre le projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) et d’autre part, nous mettons concrètement en œuvre la Convergence avec une action d’information sur le terrain que nous avons baptisé « Convergence des luttes d’Alsace et d’ailleurs » dont la première action a eu lieu le 4 octobre dernier et la prochaine est prévue le 15 novembre (action où plusieurs associations et collectifs sont partis prenants).

La lutte sur le terrain est importante… essentielle, même. Le courage de celles et ceux qui s’y attèle force au respect ! La lutte c’est aussi la communication, de savoir aller vers les gens, leur expliquer les aberrations de projets dont la consultation est biaisée dès le départ. La lutte, c’est aussi faire échec à des projets existants dont nous aimerions voir leur fermeture concrétisée (Fessenheim ou Stocamine ici en Alsace). Bref, unir nos forces est plus que nécessaire entre les acteurs du terrain (zadites) et les associations et/ou collectif. Chaque lutte a ses spécificités locales qu’il est important de ne pas oublier avec un socle commun : destruction d’un environnement spécifique (zone humide, par exemple), aberration économique (NDDL, LGV Lyon-Turin), agricole (1000 vaches, le terrain de Philippe Layat sur OL Land), … et nous en oublions forcément.

Unis, nous sommes plus fort, ni ici, ni ailleurs, nous le lâchons rien !

 

Similar posts
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.