Espagne : A l’occasion de la consultation sur l’indépendance de la Catalogne, l’armée est de sortie dans les rues et s’entraîne à affronter des manifestations de population civile

1415223957613tanquetas-fotogolc4

A l’occasion de la consultation de plus de 5 millions de catalans ce 9 novembre (le référendum prévu ayant été interdit par le gouvernement espagnol), Madrid envoie une série de messages menaçants à Barcelone depuis plusieurs jours.

Les 2 seules questions consultatives, “Voulez-vous que la Catalogne soit un État ?” et “Si oui, voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant ?” semblent faire trembler le gouvernement espagnol à tel point que depuis plusieurs semaines, la presse relate que des membres de la police militaire ont entrainé 200 soldats à contenir des émeutes de civils au prétexte qu’ils doivent “être prêts à tout par les temps qui courent”…

Selon plusieurs participants, cette formation sans précédent donnée par “les membres de la police militaire venus de la Brigade de Saragosse, a enseigné comment arrêter les gens, mettre des menottes, contrôler les masses, etc…, “.

L’armée espagnole, aussi muette que les toutes les autres, refuse de dévoiler les véritables raisons de cet entraînement, mais les soldats qui ont suivi la formation estiment, quant à eux, qu’ils devront probablement intervenir pour seconder voire remplacer la police (comme le prévoit la Constitution !) en cas de débordements ou de trop nombreuses émeutes de la population.

Une quinzaine de chars a également été vue sur l’autoroute en direction de Barcelone, il y a quelques jours…

http://www.publico.es/politica/554315/la-policia-militar-entrena-a-soldados-para-actuar-como-antidisturbios-ante-poblacion-civil

http://www.publico.es/politica/554540/el-psoe-pide-al-gobierno-que-aclare-por-que-el-ejercito-se-entrena-como-antidisturbios

 

Similar posts
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]
  • “Proche-Orient: l’UE comp... [...]
  • Grève au Collège Foch de Haguenau [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.