Lycéens en colère à Strasbourg

Diaporama

http://picasaweb.google.fr/jcreyem/LyceensEnColereStrasbourg30Mars2010#

Près de 400 lycéens-nes, selon le chiffre de la police, ont manifesté de la place Kléber au campus de l’Université de Strasbourg à l’Esplanade.

http://www.dailymotion.com/video/xcrw3p_manif-lyceens_news

Quelques jours avant des vacances démobilisatrices, ils ont ainsi entretenu la flamme de la révolte contre les plans libéraux de destruction de l’Education nationale, prenant à partie le ministre Luc Chatel.

http://www.dailymotion.com/video/xcrw9w_lyceens-en-colere-strasbourg_news

La tête du cortège était menée par le Syndicat général des lycées où se retrouvaient des militants du MJS. Olivier Bitz était d’ailleurs présent sur place avant le départ du cortège.

http://www.dailymotion.com/video/xcrwcf_lyceens-en-colere-strasbourg_news

Puis venaient divers lycées, Pontonniers, Couffignal, parfois de loin comme Mulhouse ou Wissembourg où les élèves étaient même accompagnés par un prof.

http://www.dailymotion.com/video/xcrwee_manif-lyceenne-quai-saint-nicolas_news

Loin des fusions habituelles aux grands mouvements de la jeunesse, chaque groupe marchait ensemble mais séparément sous ses propres drapeaux et banderolles, des plus réformistes en tête, jusqu’aux plus révolutionnaires en queue. Quelques syndicalistes de la FSU fermaient le défilé, cependant que des militants cégétistes assuraient un service d’ordre débonnaire.

http://www.dailymotion.com/video/xcrwg0_chants-et-slogans-en-queue-de-corte_news

http://www.dailymotion.com/video/xcrwib_lyceens-en-colere-y-en-a-marre-de-l_news

lu dans les DNA

Les lycéens battent le pavé

Entre 400 et 500 manifestants, en majorité des lycéens, ont défilé hier dans les rues de Strasbourg pour protester contre les réformes dans l’éducation. Un premier et dernier cortège avant les vacances, selon les organisateurs qui entendent rester mobilisés.

« Là, j’ai huit heures d’électronique. Avec la réforme, j’en aurai six, ou pire, peut-être trois. Ce n’est pas normal, s’agace Caroline Lantz, en bac pro système électronique et numérique au lycée Couffignal. Si je me suis engagée dans une filière professionnelle, c’est pas pour rester assise sur une chaise ». La jeune fille de 17 ans s’est jointe à la manifestation avec ses camarades de lycée, rassemblés sous une banderole « Couffignal en colère » empruntée pour l’occasion aux enseignants de l’établissement.

« L’État se désengage massivement »

Le cortège s’est ébranlé un peu avant 15 h place Kléber, direction le tram et la rue des Francs-Bourgeois. Entre 400 et 500 manifestants, principalement des lycéens issus d’établissements strasbourgeois (Couffignal, Pontonniers, Marie-Curie, Pasteur, Fustel…) ont ainsi défilé pendant près d’une heure, via la rue de la Division-Leclerc, puis les quais et le boulevard de la Victoire.
La section bas-rhinoise du syndicat général des lycéens avait appelé lycéens et enseignants à une manifestation contre les réformes dans l’éducation. Le SGL 67 demande « l’arrêt définitif des suppressions de postes de professeurs, le retrait de la réforme de la formation des professeurs ainsi que le retrait de la réforme du lycée. » « Encore 16 000 postes d’enseignants seront supprimés cette année », relevait notamment Aurélien Bonnard, représentant départemental du SGL 67, également élève en Terminale S au lycée des Pontonniers.
En tête du cortège, et plus visibles que les membres du SGL, le mouvement des jeunes socialistes, « relativement en phase sur le fond » avec les revendications du syndicat lycéen selon Léa Pratts-Noiriel, responsable du réseau lycéen du MJS, élève en 1ere ES aux Pontonniers. « Les collectivités locales investissent massivement dans l’éducation. Parallèlement, l’État se désengage massivement », relevait ainsi Olivier Bitz (PS), conseiller général et adjoint au maire de Strasbourg, place Kléber. Plusieurs organisations syndicales (la CGT, le SNES, et Sud) qui y voient la suite logique de leurs mobilisations précédentes s’étaient également jointes au défilé.
Arrivés à hauteur du lycée Jean-Rostand un peu avant 16 h, les manifestants ont tenté d’appeler les élèves sortant de cours à rejoindre le défilé. Peine perdue : les lycéens sont restés enfermés dans leur établissement pendant une quinzaine de minutes, le temps que le cortège, par ailleurs entièrement pacifique, s’éloigne.
La pluie a accéléré la tenue d’une assemblée générale au Patio, sur le campus. Les manifestants se sont peu à peu dispersés au fil de l’AG, perturbée par des éléments extérieurs. S’il n’y aura sans doute pas de nouvelle manifestation d’ici les vacances de Pâques, les lycéens entendent rester mobilisés. La rectrice est attendue aujourd’hui en milieu de journée au lycée Couffignal pour un conseil académique de la vie lycéenne. L’occasion pour la SGL de faire valoir ses revendications.

A.G.

Édition du Mer 31 mars 2010
Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]
  • 30 juin: soignantes et soignants à no... [...]
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs Communiqué de presse du 24 juin 2020 Les membres du collectif le chaudron des alternatives et des collectifs alliés opposés à l’implantation d’Amazon en Alsace continuent d’affirmer leur opposition à l’implantation d’Amazon dans la commune de Dambach-la-ville (Bas-Rhin) pointant ses conséquences irréversibles sur l’emploi local et le dérèglement climatique. Ce communiqué de presse fait suite [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.