Maintien de l’ordre : la liberté de manifester attaquée

siteon0-da8dd-4

Rémi Fraisse est mort, mais les premiers échos des conclusions de la commission parlementaire sur le maintien de l’ordre – bientôt publiées et déjà rapportés par Médiapart – ne laissent pas de place au doute : « la tradition française de maintien de l’ordre », elle, en sortira indemne.

Tandis que la part belle est faite à des propositions aussi indolores que la formation des préfets, l’incitation à leur présence accrue sur les opérations de maintien de l’ordre et la mise à l’écart des BAC et de leurs mauvaises manières, la liberté de manifester subit les assauts de la commission.

Car c’est bien d’ordre, et non de libertés, que se préoccupe la commission.

En fait d’interdiction générale des flash-balls et autres lanceurs de balle de défense, la commission se borne à proposer l’abandon d’un modèle déjà périmé sur le plan technique. Le nombre des mutilés, de Montreuil à Mayotte, en passant par Nantes et Toulouse ne pèse décidément pas lourd face à la détermination des élus au maintien de l’ordre sécuritaire.

Interdiction il y aura bien : mais de manifester ! Prononcée administrativement, sans débat contradictoire devant un juge, contre quiconque serait susceptible de troubler l’ordre public, cette interdiction vient s’ajouter à la liste des pouvoirs que s’arroge l’administration, au nom de la prévention des risques et menaces : blocage administratif de sites, interdiction de stade, interdictions de sortie du territoire et maintenant, interdiction individuelle de manifester.

Puisque, aux yeux des parlementaires, la violence est le fait des manifestants, alors de manifestants il n’y aura pas, pas plus que de respect de leur liberté fondamentale à l’expression. Comment mieux maintenir l’ordre qu’en étouffant toute contestation à la source ?

Similar posts
  • Gaza: Ziad Medoukh : « Peut-on témoig... « Peut-on témoigner des crimes répétés ? » Peut-on décrire un crime dans les ruines ? Ou plutôt, peut-on survivre sous un tel déluge de feu à Gaza ? Comme citoyen palestinien de Gaza, je suis accoutumé à témoigner des atrocités de l’occupation. Cependant, une semaine après le cessez-le-feu, la tâche est bien ardue pour décrire la [...]
  • Massacre à Gaza dans l’indiffér... L’armée israélienne peut être fière de ses crimes contre les enfants de Gaza. Elle peut commettre les pires horreurs puisqu’elle a le feu vert et le soutien des maitres du monde. Alors que ces enfants pourraient être endormis dans les bras de leurs parents, les voici portés à la hâte dans les hôpitaux pour se [...]
  • Jazz à la Petite France Michael Allison Grégory [...]
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • Fête de la musique 2022 à Strasbourg [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.