Mulhouse: Lois liberticides: nous disons NON!

logo ldh
Bonjour,
Vous savez sans doute déjà que la Ligue des Droits de l’Homme organise un débat avec Maryse ARTIGUELONG, animatrice de l’Observatoire des Libertés Numériques et appelle à la constitution d’un Collectif pour la défense de nos libertés et la résistance face aux dérives sécuritaires.
Attention, la date initialement prévue (le 8/07) ainsi que le lieu ont été modifiés!

Vous êtes invités à venir
le 2 juillet à partir de 19h30
à l’Auberge de Jeunesse 37 rue de l’Illberg à Mulhouse.

Merci de faire circuler l’information à vos réseaux!

Lois liberticides: nous disons NON!

Après l’Assemblée nationale, la loi sur le renseignement a donc été validée par le Sénat à une forte majorité. Les lois scélérates sont toujours votées à de « larges majorités ». C’est quelques années plus tard que l’on s’avise de l’erreur commise. Quand il est trop tard. Quand le mal est fait, et entré dans les mœurs.

La loi sur le renseignement, c’est malgré tous les dénis gouvernementaux le coup du Patriot Act, avec quatorze ans de retard.

Donner aux services de renseignement le pouvoir d’intercepter tout ce que bon leur semble, cela donne la NSA et donc Snowden, la NSA et le scandale de la NSA. C’est un fait désormais établi : les milliards d’interceptions du programme PRISM ont permis en tout et pour tout de déjouer « peut-être un » attentat, et en réalité aucun.

C’est donc bien que le but de la surveillance de masse n’est pas de déjouer des « attentats terroristes », mais la surveillance de masse elle-même ; le « terrorisme » sert de prétexte à une tout autre politique.

Légaliser les pratiques illégales en mettant la police antiterroriste à l’abri de tout réel contrôle et de tout recours, donner un pouvoir sans contrepartie aux services de renseignement, tel est l’objectif affiché de cette loi. Mais la “loi sur le renseignement”, dans le contexte social et politique actuel, c’est aussi et surtout l’élément sécuritaire et policier d’un ensemble de lois faisant système; en effet, le train de lois et de propositions de lois toujours plus féroces que le gouvernement multiplie depuis les attentats de janvier s’apparente à une offensive omnilatérale profitant de l’état de choc de la population: loi Macron, Rebsamen, sur le renseignement, réforme du droit d’asile, loi anti-squat, etc., sont autant de fronts ouverts simultanément dans une sorte deblitzkrieg social. Dans ce dispositif, la loi sur le renseignement fonctionne comme un verrou contre les révoltes qu’il s’agira désormais de prévenir et de réprimer : les militants, les syndicats, tous ceux qui organisent des manifestations pourront désormais être écoutés et surveillés au titre de cette loi.

Nous appelons donc tous ceux qui n’acceptent pas que ce dangereux processus sécuritaire remette en cause nos libertés

à venir en débattre le 2 juillet 2015, 19h30

à l’Auberge de Jeunesse, 37 rue de l’Illberg à Mulhouse,

en présence de Maryse ARTIGUELONG,

animatrice de l’Observatoire des Libertés Numériques

et membre du Comité Central de la Ligue des Droits de l’Homme.

A l’issue de ce débat nous appellerons également les organisations citoyennes et les citoyens qui n’acceptent pas les dérives sécuritaires à nous rejoindre au sein d’un Collectif pour la défense de nos libertés et pour la résistance face aux lois, décisions, et comportements liberticides qui se multiplient dans tous les domaines.

Cordialement

Noëlle CASANOVA
Ligue des Droits de l’Homme
Section Mulhouse
noelle.casanova@gmail.com

Similar posts
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    26 juin 2015    

    Gare aux ” grandes oreilles”
    Snowden citoyen d’ honneur de Strasbourg et Mulhouse…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.