Pas d’Esplanade Ben Gourion!

http://www.urgence-gaza.net/images/uploads/bengourion.gif

Lettre de Rudolf Bkouche à Bertrand Delanoë

Monsieur le Maire de Paris.

Si le PS a une longue tradition de compagnonnage avec le parti travailliste israélien, il devrait comprendre aujourd’hui que le sionisme, loin d’être le mouvement national juif comme il s’est défini dès ses origines, est un mouvement de conquête d’un territoire, la Palestine, conquête qui a conduit à la destruction de la société palestinienne et à l’expulsion des Palestiniens.

Ben Gourion a été l’organisateur de la conquête et à ce titre porte une lourde responsabilité dans l’histoire. Vouloir lui consacrer une allée dans un jardin parisien apparaît alors comme une marque de soutien à l’organisateur de la conquête militaire de la Palestine. Alors que l’Etat d’Israël né de cette conquête continue d’opprimer les Palestiniens, la décision de la Mairie de Paris n’en est que plus scandaleuse.

Vous pensez peut-être que cette consécration de celui que l’on peut considérer comme le père de la nation israélienne est une marque de sympathie envers les Juifs. Permettez-moi de vous dire, en tant que Juif antisioniste, que cette marque de sympathie est plutôt frelatée et d’une certaine façon une marque d’antisémitisme.

S’il est vrai que le sionisme a gagné la sympathie de la grande majorité des Juifs après la seconde guerre mondiale et le génocide, il n’en reste pas moins qu’il a conduit les Juifs dans une aventure guerrière qui est encore loin d’être terminée. Loin d’être le dernier refuge des Juifs persécutés, l’Etat d’Israël est devenu un Etat guerrier qui ne peut survivre que par la guerre qu’il entretient contre ceux qu’il a expulsé de leur terre et les Juifs qui espéraient, via le sionisme, échapper à l’antisémitisme européen sont devenus les petits soldats de cet Etat guerrier. En cela, le sionisme conduit les Juifs à une impasse. C’est en cela que le soutenir est une forme d’antisémitisme.

De l’Etat qui devait être un havre de paix pour les Juifs du monde, il ne reste que le bastion de l’Occident face à la barbarie comme le disait Herzl dans son ouvrage L’Etat des juifs comme s’il espérait ainsi convaincre les puissances de les soutenir, et sur ce plan il a réussi dans la mesure où les puissances occidentales, les Etats-Unis et l’Union Européenne, soutiennent l’Etat d’Israël et acceptent, voire approuvent, la façon dont il bafoue le droit international. Consacrer un lieu de Paris au fondateur de l’Etat d’Israël apparaît alors comme un soutien à une politique de conquête et d’oppression. Cela est intolérable et pose la question : “comment une partie de la gauche européenne peut-elle soutenir une telle politique ?”

Vous allez en outre inaugurer ce lieu avec le président de l’Etat d’Israël alors que le gouvernement de cet Etat, au nom d’une brumeuse légitimité historique, continue, à travers ce qu’on appelle la colonisation, la conquête de la Palestine et qu’il montre sa volonté de “libérer” la ville de Jérusalem de toute présence palestinienne. Le soutien à la politique israélienne devient ainsi une forme de mépris envers les victimes des agissements israéliens. On peut parler de prime au crime.

Je ne pense pas qu’une telle lettre remette en question votre décision, tant vous ne voulez pas voir la réalité et tant vous confondez vos engagements de gauche et le soutien à une politique de conquête et d’oppression. Je n’espère donc rien d’une telle lettre si ce n’est qu’elle exprime ma colère contre une gauche incapable de défendre ses propres valeurs.

Il est vrai que j’ai appris depuis longtemps que le vent délétère de la SFIO des années cinquante, celle de la guerre d’Algérie, soufflait encore sur le PS d’aujourd’hui.

Je n’ai rien de plus à vous dire.

Rudolf Bkouche

professeur émérite, Université de Lille

Collectif national pour une paix juste entre Palestiniens et Israéliens

http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=724



membre de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et d’IJAN (International Jewish AntiZionist Network)

Similar posts

10 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    10 avril 2010    

    à propos, vous connaissez “Dieu nous l’a donné et Le Pen nous l’a repris”…

  2. Schlomo Schlomo
    10 avril 2010    

    non, beaucoup plus récente, il y a un an environ; et les fachos ont été tenus à distance et empêchés de défiler avec nous autres

  3. M.Apoul M.Apoul
    10 avril 2010    

    Serait-ce la “manif nationale” du 4 juin 2006 ? Que du beau linge : Ginette, Dieudo, etc… Et même la police !

  4. M.Apoul M.Apoul
    10 avril 2010    

    Vous aviez besoin d’un traducteur à l’époque où la jeunesse scandait HO HO HO Chi minh , CHE CHE CHE Gevara ? D’ailleurs je ne vous parlais pas spécialement de ce groupe de provocateurs notoires mais bien de tous ceux qui en ce moment nous fourguent du Blancs à toute les sauces. De même je ne vous parlais pas de comportement “répréhensible” (il y a une Police pour cela) mais de la confusion qui règne en milieu anti-impérialiste. Et ça aussi vous le savez.

  5. Schlomo Schlomo
    10 avril 2010    

    si vous assurez la traduction de l’arabe

  6. M.Apoul M.Apoul
    9 avril 2010    

    La prochaine fois pensez à prendre le son.

  7. Schlomo Schlomo
    9 avril 2010    

    pas d’accord avec Schlomo Sand
    quant à Cheik Yassine, j’ai des belles photos de leur groupe lors d’une manif nationale à Paris; ils étaient dans la seconde partie du cortège, “non officielle”; je n’ai rien vu de répréhensible

  8. M.Apoul M.Apoul
    9 avril 2010    

    Le texte date un peu, mais ça m’étonnerait qu’entre temps il ait changé d’avis. De même que Shlomo Sand qui lors de sa tournée en France n’a pas dit autre chose. Et ça vous auriez pu vous en souvenir et comme ça remonte à seulement quelques semaines vous auriez pu le souligner.

    Quant à vos propos de fin, je vous les laisse. Ca ne risque pas de s’arranger avec ceux qui tout en étant sionistes sont pro-palestiniens, que vous le vouliez ou on. Vous irez donc vous trouver d’autres alliés pour construire le camp de la paix. Mais ils n’est pas sûr que nous soyons nombreux à vous suivre pour crier “Cheikh Cheikh Cheikh, Cheik Yassine” ou “Abou bou Abou Nidal” avec vos nouveaux amis. Vous savez bien ceux qui écrivent “blancs” partout pour faire monter la tension en aiguisant les passions.

  9. Schlomo Schlomo
    8 avril 2010    

    ce texte date de 2001
    Eyal Siwan, un cinéaste que j’aime beaucoup, dit que “le sionisme est dépassé”, mais ne l’argumente pas du tout
    je pense que presque 10 ans après, non seulement le sionisme n’est pas dépassé, mais il est la (dé)raison pour laquelle la fuite en avant d’Israël se poursuit pour conquérir ou contrôler toujours plus de territoire et rendre la vie impossible aux Palestiniens de l’intérieur comme de l’extérieur
    le sionisme n’a pas encore réalisé sa tâche: toute la Palestine doit être juive, et les non -uifs doivent en être chassés…

  10. M.Apoul M.Apoul
    8 avril 2010    

    Je ne voudrais pas vous embêter outre mesure, mais si le sionisme n’est plus aujourd’hui ce qu’il croyait être ou était à l’origine c’est peut être tout simplement que ce n’est plus du sionisme mais autre chose. Du “post-sionisme” pour le dire comme un autre Shlomo. Sand pour ne pas le nommer. Ou plus simplement une question “dépassée” comme le dirais Eyal Sivan.

    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3192

    Bref un vocable qui ne sert plus qu’à faire joujou entre cons vaincus et qu’il s’agit maintenant de laisser à Dieudonné et ses petits copains. De façon à montrer les choses telles quelles sont et ne plus se voiler la face. Et surtout de comprendre que c’est bien ceux qui dirigent l’Etat israélien qui sont les premiers à profiter de ces confusions qui ne sont pas que sémantiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.