Strasbourg: mobilisation pour deux étudiants étrangers menacés d’OQTF

P1480738

Soixante personnes se sont mobilisées ce midi devant la préfecture de la Région Alsace en défense de deux étudiants étrangers menacés d’expulsion alors qu’ils poursuivent des études à Strasbourg.

Ni le préfet, qui part d’Alsace début août pour PACA, ni son secrétaire général n’ont voulu recevoir la délégation qui de plus aurait dû se limiter à cinq alors qu’il y a plus de dix associations étudiantes et humanitaires et des élus présents.

La délégation a été brièvement reçue par un administratif qui n’a pas vocation à décider politiquement.

Rencontre qui laisse peu de place à l’espoir, malgré le plaidoyer académique et humanitaire des représentants.

Même en plein été encore plus caniculaire comme aujourd’hui, on reviendra!

Dernière minute:

1/2
Dans la soirée du 17 juillet, on apprenait que le préfet Stéphane Bouillon avait accordé le droit de rester et poursuivre ses études à l’étudiant marocain.

Il peut le faire!
Encore un effort, M. Le préfet, en partance, le 1er août, pour PACA, pour que l’étudiante tunisienne puisses également rester à Strasbourg!

Signez la pétition publique adressée au préfet contre l’expulsion d’étudiants étrangers de l’Université de Strasbourg

 

étudiants_étrangers_feuille2chou

étudiants_étrangers_feuille2chou

étudiants étrangers Strasbourg _feuille2chou

DSC02893

P1480732

DSC02894

DSC02895

DSC02896

P1480739

DSC02897

DSC02898

P1480742

P1480754

Lu sur le blog de Pascal Maillard
http://blogs.mediapart.fr/blog/pascal-maillard/140715/l-autre-14-juillet

3. Ils ne sont que deux cette année, deux dont la situation critique est portée à notre connaissance et que nous défendons depuis de longs mois. Mais nous ne parviendrons peut-être pas à les sauver de l’expulsion. Va-t-on revenir à la situation de mars 2012, avant la suppression de la circulaire Guéant? La Cellule de veille et d’alerte sur les étudiants étrangers de l’Université de Strasbourg avait obtenu la régularisation de 6 étudiants étrangers en 2013, de 5 en 2014. En 2015 la préfecture ne nous reçoit plus et coupe les ponts. Des ordres ont-ils été donnés? Quoi qu’il en soit, Cazaneuve entend faire mieux que la droite en matière de reconduites à la frontière et reprend la politique du chiffre alors qu’il faut Ouvrir l’Europe. Pendant ce temps “Aides” nous alerte sur les expulsions de malades étrangers et lance une pétition. Et des blogueurs de Mediapart se mobilisent : lire par exemple Ils ne veulent pas repartir ? « Qu’on les enferme ! » ordonne Père Ubu.

https://www.facebook.com/events/1450533558584196/

Non à l’expulsion des étudiants étrangers !

Rassemblement de soutien le jeudi 16 juillet

à 12h Place de la République devant la Préfecture

Appel des syndicats et associations de l’Université de Strasbourg

(Le 13 juillet 2015)

Depuis plus de deux mois la Préfecture du Bas-Rhin refuse de recevoir les associations et organisations syndicales qui soutiennent deux étudiants étrangers régulièrement inscrits au sein de notre université. Sous le coup d’OQTF (Obligations de Quitter le Territoire Français), ils vont passer l’été dans l’angoisse permanente de l’arrestation et de l’expulsion, alors qu’ils bénéficient de l’appui des équipes pédagogiques et de la présidence de l’université pour poursuivre leurs études.

Plutôt que de considérer avec bienveillance et humanité des situations particulières, la Préfecture fait le choix d’un traitement purement administratif des dossiers. Ce n’est pas acceptable! Refuser une carte de séjour à une étudiante marocaine inscrite en Bachelor à l’Ecole de Management, au prétexte qu’elle est entrée sur le territoire français avec un visa étudiant belge, cela n’est pas acceptable! Refuser une carte de séjour à un étudiant tunisien qui vit seul avec son père malade en Alsace et qui a lui-même des problèmes de santé, cela n’est pas acceptable! Tous deux ont montré leur courage et leur détermination dans la réussite de leurs études. Pourquoi ne pas les laisser tous deux terminer librement leurs études à l’Université de Strasbourg comme des milliers d’autres étudiants étrangers?

Nous appelons toute la communauté universitaire, les associations de défense des Droits humains, les élus locaux et tous les citoyens à se mobiliser en soutien à nos étudiants étrangers et à se joindre à un

Rassemblement le jeudi 16 juillet

à 12h Place de la République devant la Préfecture

Nous demandons à Monsieur le Préfet du Bas-Rhin de bien vouloir recevoir à cette occasion une délégation qui pourra enfin exposer les raisons de notre détermination à obtenir des autorités préfectorales le traitement humain et le sens de l’accueil que notre République doit aux étudiants étrangers qui font la richesse et la fierté de l’Université française.

UDEES (Union des Etudiants Etrangers de Strasbourg), Sud Education Alsace, SES-CGT, SNTRS-CGT , SNESUP-FSU, SNCS-FSU, UNEF, AFGES, SNPREES-FO 67, Sgen-CFDT

Similar posts
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    16 juillet 2015    

    Notre Mer

    Notre Mer qui es si bleue

    Que ton Nom soit partagé

    Que ton horizon nous fasse renaitre

    Que ta volonté et ta miséricorde nous acceptent

    Offre-nous aujourd’hui notre Triton de ce jour

    Comme une trompette de la renommée

    Et non plus comme un cercueil

    Pardonne-nous nos défaites et nos deuils

    Comme nous pardonnerons à nos bourreaux

    Et ne nous soumets pas aux quotas

    Mais délivre l’ Europe de ses peurs et de ses carcans

    Georges Yoram Federmann
    Strasbourg
    20 mai 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.