Le Vel d’Hiv : une mémoire opérative pour aujourd’hui et demain

plaque commémorative de la rafle du Vel d'Hiv Strasbourg quai Kléber

Communiqué de presse

Le Vel d’Hiv : une mémoire opérative pour aujourd’hui et demain

Ce jeudi 16 juillet marque le 73ème anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv où plus de 13 000 juifs, dont 4000 enfants, ont été arrêtés par la police française et parqués dans un premier temps au vélodrome d’Hiver. Ce sont des autobus de la RATP qui ont transporté ces hommes, ces femmes et ces enfants vers leur première destination. Retenus dans des conditions inhumaines, pendant quatre
jours, ils partirent ensuite vers les camps français de Pithiviers ou Beaune-la-Rolande. Enfin, après plusieurs semaines, ils furent transportés à Auschwitz, voués ainsi à l’extermination. Ce sont des
trains de la SNCF  qui furent réquisitionnés.

En ce jour de commémoration, le MRAP tient à saluer la mémoire de ces 13 152 victimes innocentes.

Le Vel d’hiv a bien montré que la contagion de l’arbitraire et de la haine peut conduire à court terme aux actes les plus barbares.

« On me dit à présent que ces mots n’ont plus cours…» chantait Jean Ferrat. Et pourtant… les actes antisémites ont plus que doublé en un an jusqu’à l’horreur de l’attentat du super marché casher. Ces
actes s’inscrivent dans une vague de racisme généralisée : il ne se passe pas de jour sans qu’un Rrom ne se voie expulsé d’un terrain , sans qu’un immigré ne soit victime d’arbitraire, sans que fusent des insultes racistes contre musulmans, noirs…

Tout nous rappelle constamment la nécessité impérieuse d’un devoir de mémoire pour combattre le racisme d’aujourd’hui et de demain.

Plus que jamais l’histoire doit rester présente dans nos esprits. Elle est la source à laquelle chaque citoyen doit pouvoir s’abreuver pour lutter contre les paroles, les comportements, les actes qui entretiennent le racisme. En cette date anniversaire, le MRAP appelle à inscrire le Vel d’Hiv dans toutes les mémoires comme l’un des symboles du caractère universel du combat antiraciste.

Paris, le 16/07/2015

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples
43 bd Magenta – 75010 Paris – Tél. : 01 53 38 99 82

Site web :http://www.mrap.fr
Canal vidéo :http://www.dailymotion.com/MRAP-Officiel
Facebook :https://www.facebook.com/pages/MRAP/823565947739102?ref=hl
Twitter :http://twitter.com/MRAP_Officiel

 

Vel_dHiv-1

Similar posts
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.