En Israël, il y a otage et otages (par Michael Warschawski)

531853_159580314192957_71086605_n

En Israël il y a otage et otages
           La triste mésaventure de Abra Mengistu

Vous avez entendu parler du caporal Gilad Shalit? 
Bien sur. Qui, en Europe en tout cas, ne se souvient pas de ce timide garçon à lunettes, mal à l’aise dans son uniforme et son rôle de soldat, qui s’était fait capturer en 2006 par une unité du Hamas et avait été détenu pendant plus de cinq ans comme prisonnier de guerre à Gaza? Sa capture et l’échec des tentatives israéliennes de le récupérer par des opérations de commando ont fait de Shalit le symbole de la résistance armée du Hamas.


Comment oublier Shalit, alors que sa photo ornait de nombreux bâtiments publics à travers le monde, sur l’Hotel de Ville de Paris en particulier? Comment oublier celui qui a été pendant quatre ans au cœur de la diplomatie internationale, et l’objet de centaines d’initiatives plus ou moins secrètes ou se rencontraient ministres, chefs de services de renseignements ou simples politiciens en quête de publicité. Même le G8, en Octobre 2011, se mobilise pour le jeune soldat. Dans la première décennie du siècle le Shalit se vendait bien, très bien même.


Finalement le gouvernement israélien avait accepté de payer le prix fort qu’exigeait le Hamas: la libération de 1027 détenus politiques palestiniens. Une sacrée gifle a l’arrogance de Tel Aviv 
!

 

Avez-vous entendu parler de Abra Mengistu? Bien sur que non. Pourtant, ce citoyen israélien est depuis 10 mois à Gaza, aux mains du même Hamas qui avait détenu Gilad Shalit. Les autorités israéliennes sont informés de sa détention quasiment depuis le premier jour, mais elles ont su imposer à la famille le silence, certainement insoutenable. Silence imposé également aux médias, plusieurs fois déboutés par la Cour Suprême à laquelle s’étaient adressés plusieurs journalistes. “Pour faciliter les démarches qui mèneraient à sa libération” avait dit à la famille le coordinateur auprès du Premier Ministre pour la question des détenus, un certain colonel Lior Lotan, ajoutant par ailleurs des menaces: “si vous critiquez le gouvernement c’est Abra qui en subira la conséquences” ou encore: “ou vous accusez le Hamas ou vous accusez le gouvernement, c’est à vous de faire le choix.”


En fait, ce que voulez le patron de Lotan, c’était d’éviter d’éventuelles pressions de l’opinion publique pour que le gouvernement entreprenne des négociations, c’est-à-dire, à terme, un nouvel échange de prisonniers. “Nous ne libérerons pas de détenus [palestiniens] en échange de Mengistu” a annoncé “un membre important du gouvernement” [le Premier Ministre quand il parle off].

Un langage et un comportement très différent de celui qu’utilisaient les autorités dans l’affaire Gilad Shalit. Mais j’ai oublié un petit éetail: Mengistu est certes israélien, mais d’origine éthiopienne. Pas un Ashkenaze [Juif de culture européenne] d’ascendance française qui vit dans le chic village de Mitspe Hila en Galilée, mais un Juif noir d’un quartier populaire d’Ashkelon. C’est la toute la difference.

                                                                                                                                                                Michael Warschawski

Similar posts
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.