Le FN à Sciences Po : rejetons ce nouveau groupuscule hors de nos facs !

logo-uec-petit-2

Trois étudiants de SciencesPo Paris viennent d’annoncer leur volonté de recréer le Front National dans les IEP. La nouvelle a fait la une de tous les médias, qui en ont fait un événement majeur la semaine dernière. Pendant ce temps-là, les Étudiants Communistes se sont recréés dans tous les IEP depuis des mois, organisent des rencontres qui réunissent des étudiants de tous les IEP de France, y font signer des centaines de pétitions contre la sélection à l’entrée et pas un journaliste pour un tant soit peu s’y intéresser.

Pas besoin de militer quand vous êtes au FN, les médias du système le font à votre place ! Aucun des grands médias n’a pas pris la peine d’analyser les propositions des structures du FN à la fac, celles du Collectif Marianne (pour les étudiants) et du Collectif Racine (pour les personnels), sur lesquels les jeunes du FN de SciencePo comptent s’appuyer.

Le FN est l’ennemi des étudiants et de l’enseignement supérieur. Ennemi des étudiants sans papiers, quand le FNJ 67 incite « à faire le ménage dans l’Université de Strasbourg entre autres, à recenser ces cas, à expulser ces illégaux des logements universitaires ». Ennemi des étudiants étrangers en général, quand le Collectif Marianne accuse le CROUS de Strasbourg d’« institutionnaliser la préférence étrangère au détriment des étudiants nationaux » et « favoriser le communautarisme » puisqu’il organise chaque année une soirée de rentrée dédiée aux étudiants étrangers ; ou encore quand le FN propose de prioriser les Français dans l’attribution des logements étudiants. Ennemi de la liberté de recherche, lorsque le FN accuse une « théorie du genre » imaginaire de pervertir la jeunesse de l’école à l’université. Ennemi des étudiantes, lorsque le FN veut revenir sur les acquis du droit à l’avortement et met en scène une société réactionnaire pour faire reculer la situation des femmes. Ennemi des étudiants des classes populaires et de l’égalité entre les étudiants, lorsque le FN propose de renforcer la sélection sociale à la fac et de généraliser le travail bénévole pour sortir de la crise ; ou encore quand le Collectif Marianne affirme promouvoir « la méritocratie, vraie égalité contre l’égalitarisme ». Enfin, ennemi des universités publiques, lorsque le programme du FN pour l’enseignement supérieur ne remet pas en cause la mainmise des entreprises privées sur les universités et propose de cibler les fonds de la recherche sur les secteurs-clefs le plus compétitifs, de scinder l’Enseignement supérieur de la Recherche, de soumettre le doctorat à la professionnalisation pour le secteur privé, de généraliser les fusions des établissements.

Au Collectif Marianne, au Collectif Racine, aux étudiants du FN et des autres groupuscules fascistes qui souhaitent vomir leur discours de haine à l’université, nous disons haut et fort : FACHOS, RÉACS, HORS DE NOS FACS !

Nous nous sommes déjà opposés à l’installation sur le campus de Strasbourg du GUD, d’Alsace nationaliste qui ont tagué la bibliothèque U2/U3 avec des slogans xénophobes ; du MAS, de Jeune nation et d’autres groupuscules comme l’Action française, cette blague fascisto-royaliste qui a appelé au « meurtre du gauchiste » dans son torchon. Nous nous sommes fermement opposés à un système universitaire qui expulse des étudiants sans papiers et qui invite Bruno Gollnisch le négationniste au Palais U, lieu symbole de la résistance. Aujourd’hui et demain nous nous opposerons à la propagande de haine que le nouvel groupuscule du FN voudra mettre en place à la fac.

Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève !

L’Union des Étudiants Communistes de Strasbourg

Pour aller plus loin, voir l’article du Syndicat CGT FERC-Sup des personnels de l’Université d’Aix-Marseille, « Le FN est l’ennemi de l’Enseignement supérieur et de la Recherche » : http://uecstrasbourg.over-blog.com/2014/06/le-fn-est-l-ennemi-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche.html

Similar posts
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]
  • ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAH... L’HUMANITE – Vendredi, 27 Mars, 2020 ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAHISON AU SERVICE DE NETANYAHOU Pierre Barbancey Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, le chef du Parti Bleu-Blanc a rallié le camp de son rival Benjamin Netanyahou. Le communiste Ayman Odeh, chef de la Liste unie, dénonce cette volte-face. Benjamin Netanyahou en rêvait. [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.