Bernard Mezzadri : le procès de nos libertés, par Pascal Maillard

Le fait qu’un universitaire libre et engagé soit poursuivi pour un message ironique et critique à l’endroit de Manuel Valls doit constituer une alerte pour tous nos concitoyens. A l’image de notre gouvernement, la justice, et désormais l’université, portent atteinte à nos libertés fondamentales. Éléments d’analyse suivis du témoignage de Pinar Selek qui assistait au procès de Bernard Mezzadri.

mezzadri-devant-le-tribunal-2

Certains y ont vu un hasard objectif : un procès en correctionnelle qui n’aurait jamais dû avoir lieu s’est tenu le jour où la ministre de la justice démissionnait, le 27 janvier dernier. Le procès de Bernard Mezzadri est un procès politique. Il montre exemplairement la collusion entre l’exécutif et la justice pour limiter et réprimer la liberté d’expression, en particulier quand est en jeu une critique du pouvoir. S’y ajoute aujourd’hui l’université, dont certains présidents entendent mettre au pas les rares enseignants ou personnels qui osent encore une expression libre. Le contexte, faut-il le rappeler, est celui d’un état d’urgence en voie de constitutionnalisation, de la création d’apatrides par déchéance de la nationalité et de la droitisation extrême d’un gouvernement qui n’a jamais rien eu de « socialiste », et en usurpe le nom un peu plus chaque jour. On peut y ajouter désormais les liens renforcés entre le ministère de la Justice et celui de l’Intérieur, au profit d’un homme de plus en plus fort : Manuel Valls.

La suite : https://blogs.mediapart.fr/pascal-maillard/blog/050216/bernard-mezzadri-le-proces-de-nos-libertes

—-

Lire aussi :

Relaxe de Bernard Mezzadri: réaction de l’universitaire et analyse de Plínio Prado

Tirant les leçons de son procès, Bernard Mezzadri nous invite à « revendiquer haut et fort nos droits et libertés ». Plínio Prado, maître de conférences en philosophie, analyse avec acuité une « affaire-symptôme » d’un pouvoir qui instrumentalise la justice pour « faire courber un outrageant » et « éluder l’affaire Manuel Valls ».

La suite : https://blogs.mediapart.fr/pascal-maillard/blog/180216/relaxe-de-bernard-mezzadri-reaction-de-l-universitaire-et-analyse-de-plinio-prado

 

Similar posts
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.