Boycott d’Israël : les 5 militants écossais poursuivis en justice gagnent leur procès !

spéciale dédicace à Michèle Alliot-Marie
12 Avril 2010

Le tribunal d’Edimbourg a débouté le gouvernement britannique qui
poursuivait 5 militants écossais de la campagne BDS, accusés de
“discrimination sur des bases ethniques ou nationales” après avoir
interrompu le Quartet de Jérusalem lors du festival de musique d’Edimbourg
le 29 août 2008.

Le juge Scott a estimé que les interventions de ces protestataires, qui
avait crié “Musiciens de l’armée israélienne” “Génocide à Gaza !” et
“Boycott Israël” pendant le concert qui se tenait au Queen’s Hall
d’Edimbourg en août 2008, ne s’en étaient pas pris aux musiciens en tant que
personnes ou citoyens mais à l’État d’Israël et à l’armée israélienne.

“Ce faisant, ils n’ont pas outrepassé leur liberté d’expression, de parole
et de protestation non violente, droits reconnus par la Convention
européenne des Droits de l’Homme”, a déclaré le juge sous les
applaudissements de la salle d’audience. Il a même ajouté qu’une
condamnation de ces militants reviendrait à dire que désormais, lors de
manifestations, il serait interdit de désigner clairement l’État d’Israël
comme responsable de crimes présumés. “Imagine-t-on des pancartes indiquant
’ Génocide dans une région non spécifiée du Moyen Orient’ ? ou encore
’Boycott d’un État non spécifié du Moyen-orient ?’, s’est interrogé le juge
qui a donc demandé la relaxe de ces militants du Mouvement écossais de
solidarité avec la Palestine.

La Couronne a fait savoir qu’elle ferait appel de ce jugement. Mais
l’ensemble du Réseau britannique pour le boycott d’Israël s’est engagé à
poursuivre de manière déterminée la campagne BDS contre l’État d’Israël, et
a adopté une motion s’engageant à une solidarité sans faille envers tout
militant qui serait en butte à la répression gouvernementale dans le cadre
de cette campagne.

Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Gaza/UJFP: Khuza’a, remerciements et ... Khuza’a, remerciements et solidarité ! Depuis 2016, l’UJFP a lancé de nombreux appels à la solidarité pour les paysans de Khuza’a dans le Sud-Est de la Bande de Gaza. Vous avez été très nombreuses et nombreux, associations ou simples citoyens épris de justice, à répondre à nos appels et nous vous en remercions. Sachez que [...]
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.