Le Titus. Une véritable machine de guerre lâchée dans les rues de Paris

Capture d’écran 2016-05-12 à 08.59.09

Il y a comme un air de Noël à la préfecture de police de Paris (PP). Après l’acquisition de deux drones par la PP, c’était au tour de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de trouver un nouveau jouet laissé au pied de l’arbre par le Père répression : le Titus. Un nouveau véhicule blindé de 20 tonnes que la préfecture attend avec impatience de lâcher dans la ville.

Jean Roquelande

Le nouvel ajout à l’arsenal répressif de la PP a été présenté mercredi 4 mai et son expérimentation a débuté aussitôt.

Avec un prix s’élevant à 2,4 millions d’euros, ce n’est pas un cadeau ordinaire que la préfecture vient de s’offrir. Le nouveau véhicule blindé mesure 6 mètres de long, 2,5 mètres de large et pèse 20 tonnes. Il peut porter 13 hommes armés jusqu’aux dents et peut atteindre jusqu’à 110 km/h. Il est équipé de six roues motrices et quatre trappes pour les snipers. Et son blindage résiste à tout genre d’attaques : balistiques, biologiques, chimiques, radiologiques, et même nucléaires. C’est un monstre de guerre que la préfecture s’apprête à lâcher sur Paris et ses habitants.

Des membres de la BRI ont pu tester fièrement leur nouveau jouet au centre d’entraînement de Villejuif. Dans une vidéo publiée sur le site de Paris Match, on voit des membres de la brigade se prêter à cœur joie à de véritables exercices de guerre urbaine, snipers et grenades à la clef.

La préfecture vante les mérites de sa nouvelle acquisition en expliquant que le Titus permettrait à ses équipes d’être plus efficaces en cas d’attaque terroriste ou de prise d’otage, faisant clairement référence aux attaques du 13 novembre dans une tentative de de rallier l’opinion publique.

Mais on sait pertinemment que son nouveau jouet servira à réprimer encore plus fortement les quartiers populaires et les manifestations. Loin de protéger les habitants de Paris du « terrorisme », avec ses airs de machine de guerre, il servira surtout à faire régner un climat de haute tension et de peur dans la capitale.

http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Le-Titus-Une-veritable-machine-de-guerre-lachee-dans-les-rues-de-Paris

Le colori bleu-noir du Titus ne laisse aucune ambiguité sur sa version policière intérieure à destination des civils, la version militaire est motif camouflage : http://www.opex360.com/2013/09/12/titus-le-nouveau-vehicule-blinde-bon-marche-de-nexter/

C’est donc avec ce joujou à 700 000 euros -payé par nos impôts!- que le gouvernement PS compte mater toute révolte populaire !

Similar posts
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.