Les loueurs de voitures fortement “impactés” par le volcan islandais.

Encore un méfait méconnu du volcan islandais!

La Feuille de Chou, le petit média qui monte tant qu’il a reçu cette “communication” du président des loueurs de véhicules de courte durée “impacté” comme ils disent dans le jargon chébran du moment, par ce satané volcan islandais.

On croyait qu’ils se faisaient un max de blé, en entendant les tarifs de certaines locations d’urgence, mais, ils se plaignent de perdre du fric!

Bonjour,
Dans le contexte des difficultés liées à la perturabation (sic) des transports aériens, veuillez trouver ci-dessus (sic) une communication de la Branche Loueurs Courte Durée du CNPA, par la voix de son Président, André Gallin.

“A la suite de la paralysie du transport aérien et des perturbations engendrées par le nuage de poussières volcaniques, les adhérents de notre Branche Professionnelle et notamment ceux implantés dans les aéroports et dans les gares, ont été largement sollicités depuis vendredi dernier afin de résoudre les difficultés de transport de leurs clients français et étrangers.

A l’instar des professionnels du tourisme et des compagnies aériennes, les différentes sociétés de location de voitures ont été trés fortement impactées par les fermetures des aéroports situés dans la partie nord de la France, le volume de transactions réalisé dans la partie sud ne venant pas compenser l’absence quasi-totale de volume sur certains grands aéroports, les aéroports ” low-cost ” ou sur la Corse.

Ces mises à disposition sur l’ensemble du territoire français et, au-delà, des transactions réalisées, ont généré des coûts supplémentaires importants résultant :

  • d’une désorganisation totale des flux retour des véhicules, notamment sur différents pays européens
  • de frais additionnels de transport et de logistique non prévus
  • de frais de personnel résultant d’amplitudes horaires élargies sur la plupart des aéroports et gares en France
  • de frais d’immobilisation de véhicules restitués dans des villes et/ou pays au potentiel de relocation quasi-inexistant.

La désorganisation des parcs de loueurs de courte durée et la perte importante de chiffre d’affaires évoquée ci-dessus impacteront de manière très négative nos adhérents, les pertes pouvant atteindre plusieurs millions d’euros. Malgré ces contraintes financières, les professionnels de la location de véhicules regroupés au sein du CNPA restent mobilisés et mettent tout en oeuvre pour apporter leur contribution au rapatriement de leur clientèle sur leur ville et/ou pays de résidence.
Le Président de la Branche Loueurs Courte Durée , André GALLIN “.

Je reste à votre disposition pour toute suite que vous souhaiteriez donner à cette communication, information complémentaire ou interview d’André Gallin. Bien à vous
isabelle Briglia
04 79 34 92 82 /06 07 81 74 03

D’ici qu’ils demandent des dédommagements au gouvernement islandais!

Similar posts

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    21 avril 2010    

    ben l’islandais ce serait de l’anglais?

  2. 21 avril 2010    

    Ah, la fumée d’Islande ! Oh, l’Eyjafallajökull ! J’y suis passé il y a dix ans , tout près . J’y ai rencontré un fantôme : une sorte de squelette-géologue, qui m’a dit d’une voix caverneuse : “Young Man, you’re fully wrong … ” (il croyait que je ne savis pas l’islandais) . Je n’avais plus rien à manger depuis longtemps, et le chemin de lave était tout noir, à perte de vue . . . Je m’en suis sorti en tranchant un steak dans un mouton ! Non, je plaisante .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.