Les demandeurs d’asile seraient-ils tous des criminels?

Comment salir les demandeurs d’asile en une leçon.

Demandez la recette à la page Faits divers des Dernières Nouvelles d’Alsace où est paru cet article, qui, bien qu’écrit avec précaution au conditionnel, stigmatise, par son gros titre, tous les demandeurs d’asile.

Ce n’est pas en tant que demandeur d’asile qu’il est présumé auteur des actes cités. Si c’est bien lui, ce que la justice du Kosovo devra établir, la demande d’asile serait la conséquence pour se mettre à l’abri en France.

A une époque où une large campagne gouvernementale surfe sur les préjugés xénophobes, il est regrettable qu’un grand quotidien régional, en rajoute, par le titre de l’article, sur la suspicion à l’égard de tout étranger.


Le demandeur d’asile recherché pour vol et meurtres

Passages en gras marqués par nos soins.

Faits divers
Mulhouse / Réfugié dans un foyer


Le demandeur d’asile recherché pour vol et meurtres
Hébergé dans un foyer de Mulhouse, un Kosovar avait demandé l’asile en France. Recherché dans son pays pour une série de vols en bande organisée et pour des meurtres, il a été interpellé mercredi dernier par la police aux frontières de Saint-Louis.

Depuis plusieurs semaines déjà, l’unité judiciaire du service de la police aux frontières (PAF) de Saint-Louis avait été sensibilisée par la police du Kosovo. Cette dernière était à la recherche d’un de ses ressortissants qui serait impliqué dans des vols en bande organisée et une série de meurtres et le soupçonnait d’avoir des soutiens dans la région mulhousienne où il pourrait trouver refuge.
L’homme de 35 ans était notamment recherché pour avoir, fin 2009, avec deux autres complices, abattu un veilleur de nuit dans une station-service de la région de Pëje (Kosovo). En 1999, il avait déjà défrayé la chronique judiciaire après avoir tenu une embuscade à une dizaine de policiers serbes, dans la région de Decan. Seul, il les aurait abattus avant de leur voler leurs armes.
L’enquête minutieuse des hommes de la PAF les a conduits mercredi au petit matin rue des Marronniers à Mulhouse dans le quartier de la Porte du Miroir dans un foyer de demandeurs d’asile où il s’était enregistré.
Interpellé et placé en garde à vue, il a été déféré au parquet général de Colmar vendredi, puis placé en détention provisoire dans l’attente de son extradition.

A. C.
Édition du Jeu 22 avril 2010 Dernières Nouvelles d’Alsace

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.