Une manif de soutien aux migrants de Calais interdite!

kein mensch

Download/Télécharger (Communique-migrants-bienvenue_160929.pdf,PDF, 295KB)

La manifestation de solidarité avec les migrants de Calais prévue ce samedi à l’appel notamment de la CISP (Coalition Internationale des Sans-papiers et Migrants), de l’ATMF, Solidaires, Droits Devant, BAM, La Chapelle Debout, NPA, etc. a été scandaleusement interdite par la préfecture.
Rappelons que le 5 septembre une action de blocage de la rocade et de l’autoroute avait été autorisée et complaisamment aidée par les forces de l’ordre à Calais. il faut dire que cette action était pour le démantèlement du campement et pour le renforcement des forces de police.

Devant ce deux poids deux mesures les organisateurs ont déposé un recours auprès du tribunal administratif de Lille et maintiennent l’appel à manifester.

Une conférence de presse sera organisée ce vendredi à 15H à la Bourse du travail de Paris. Toutes les organisations qui souhaitent témoigner de leur indignation sont invitées à relayer à leurs contacts presse et à venir participer à cette conférence de presse.

Sur Paris nous appelons à amplifier la mobilisation :
– pour venir à 7H30 Porte de La Chapelle ce samedi soutenir le départ des cars
– réserver des places dans les cars qui partiront : Facebook Calais1octobre

L’ETAT FRANCAIS INTERDIT LA MANIFESTATION DE CALAIS DE SOLIDARITE AVEC LES MIGRANTS/REFUGIES/EXILES/SANS PAPIERS, MAIS NE SAIT PAS FERMER UN BAR RACISTE ET FASCISTE A LILLE

La décision préfectorale de la Préfète du Pas de Calais est tombée le 28 septembre à trois jours de la manifestation : Article 1 : « la manifestation… le 1er octobre 2016 sur les territoires des communes de Calais, Frethun, Coquelles, Sangatte et Marck-en-Calaisis. Article 2 : Tout contrevenant à cette interdiction est passible des sanctions pénales aux articles 439-9 et R 610-5 du code pénal ainsi qu’à l’article 13 de la loi du 3 avril 1955 ». Ce faisant, nous demandons qu’une solution pérenne d’accueil leur soit offerte et que leurs demandes soient prises en compte avant le démantèlement annoncé de la “jungle”. 

Madame la Préfète, en date 29 septembre 2016, a décidé d’interdire la manifestation en alléguant que :  – lors de la manifestation précédente du 25 septembre 2015 “170 militants avaient … agressé des habitants de Calais qui refusaient de prendre leur tract”. Ce prétexte est inacceptable, car si tel était le cas il aurait été logique que la justice fasse son travail. On ne peut, dans le cas d’espèce, que constater qu’il y a ici manifestement une confusion tendant à faire tomber sous le coup du « trouble à l’ordre public » les altercations verbales qui ont eu lieu contre les provocations verbales de certains racistes.

– lors de la manifestation du 23 janvier 2016 “cette manifestation a été le théâtre de débordements et troubles à l’ordre public dans le centre-ville et dans le port de Calais ou près de 200 migrants …avaient pénétré avec violence et en force à bord du navire…”. Or la manifestation s’est déroulée comme prévu sans incidents. Les événements dont parle la Préfète sont survenus après la manifestation. Les organisateurs de la manifestation ne peuvent être tenus pour responsables de ce qui se passe en marge et hors de celle-ciEn outre les gestes de désespoir de migrants/réfugiés/exilés tentant le tout pour le tout afin de rejoindre la Grande Bretagne sont quotidiennement relatés dans les médias.

IL EST INQUEITANT QUE LE PAYS BERCEAU DES DROITS HUMAINS INTERDISENT LE DROIT CONSTITUTIONNEL DE MANIFESTER PACIFIQUEMENT ET SOIT DANS L’INCAPACITE DE FERMER UN BAR PRETENDUMENT « IDENTITAIRE » RACISTE A LILLE PARTIE PRENANTE DE LA STRATEGIE ELECTORALISTE DU FASCISME MONTANT EN FRANCE. 

N’EST CE PAS LA UNE DES MULTIPLES METASTASES DE CE CANCER QUI MINE LA NATION QUE CERTAINS DEFINISSENT DANS LEUR CHASSE AU « BETAIL ELECTORAL » COMME ETANT LE PAYS EXCLUSIF DES « GAULOIS » ?

Un référé LIBERTE a été envoyé au Tribunal Administratif pour faire respecter le droit constitutionnel de manifester. Le CSP59 espère que le DROIT SERA DIT EN 48 H (délai légal) et que l’ETAT devra s’acquitter de ses devoirs REPUBLICAINS ET DEMOCRATIQUES.

Le CSP59 appelle les organisateurs de la manifestation à programmert un nouveau rendez vous pour que VIVE LE VIVRE ENSEMBLE DANS L’EGALITE.

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.