17 octobre 1961-2016 à Strasbourg

dsc05204

dsc05203

dsc05208

dsc05206

Le massacre de centaines d’Algériens pacifiques à Paris le 17 octobre 1961 a été commémoré ce jour à Strasbourg. D’une part, le consulat d’Algérie avait rassemblé une trentaine de personnes sur la place du 17 octobre qui a désormais une double plaque bleue.

place du 17 octobre 1961 f2c

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10154639029513599&id=557053598

Puis, à 17 h 30 à l’appel de D’ailleurs Nous Sommes D’ici, 80 manifestants ont jeté des roses dans l’Ill en souvenir des Algériens tués et jetés à la Seine sous la présidence du général de Gaulle, avec le préfet Papon aux basses œuvres.

Puis un cortège s’est rendu par la rue de la Douane vers la place du 17 octobre.

Des prises de paroles ont eu lieu, de DNSI, du Front anti raciste alsacien puis d’un ancien combattant du FLN, chef de groupe le soir du 17 octobre à Paris. Des Algériens ont chanté leur chant national.

La cérémonie a été suivie par un pot avec une soupe et des noix.

Plusieurs participants se sont plaints de la présence en nombre (6) de drapeaux du NPA. Le rassemblement était organisé par DNSI et aucune organisation n’avait signé en particulier.

Une initiative de l’ATMF

Des roses à l’Ill

Le cortège

Consulat d’Algérie

Prise de parole de DNSI

Front antiraciste alsacien

Hymne national algérien

Témoignage d’un chef de groupe FLN sur 17 octobre 1961

p1600041

p1600042

p1600043

p1600044

p1600045

p1600047

Similar posts
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]
  • Pour Bartek, aux Savons d’Hélèn... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157714639548599/ https://video-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t42.26565-2/10000000_172731703873800_1867354097771901042_n.mp4?_nc_cat=108&efg=eyJ2ZW5jb2RlX3RhZyI6Im9lcF9zZCJ9&_nc_oc=AQlia5fLKVYgyNWN8GijOMTcXEAFPQ4wlhcjqYUwFHXkozLf1LmtGx19SEpuJEt7cnKBiTQkfQGotbK5gWYFk5QD&_nc_ht=video-cdt1-1.xx&oh=d42aab1cb0fe216b2e972b7d3e022b07&oe=5DCC4D1E à [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.