Les citoyen-ne-s en lutte contre les Grands Projets Inutiles et Imposés entrent dans le Parlement Européen

p1600257

Ce 26 octobre 2016, une centaine de citoyen-ne-s en lutte contre les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII) sont entré-e-s dans le Parlement Européen pour remettre aux Institutions Européennes le Jugement du Tribunal Permanent des Peuples qui condamne l’UE, la France et l’Italie en matière de grands projets inutiles.

14691121_1278782865476195_6696607116611633385_n

Après un hommage à Rémi Fraisse, tué par un gendarme il y a deux ans, jour pour jour, et une minute de silence à la mémoire de celui qui a payé de sa vie la contestation du barrage de Sivens, des représentants italiens, allemands et français du Tribunal Permanent des Peuples (TPP) ont préparé leur entrée au Parlement Européen. Parmi eux de nombreux militants du mouvement NO-TAV contre la ligne à grande vitesse Lyon-Turin, deux élues italiennes, des militants de Notre-Dame-des-Landes, du CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement du Pays Basque et du Sud des Landes) et quelques figures locales contre le projet du GCO. Tous regroupés pour refuser les grands projets inutiles, dévastateurs de terres et gaspilleurs d’argent public, et pour défendre les droits des peuples directement impactés.

Durga-L.O

Hommage à Rémi Fraisse:

Le Tribunal Permanent des Peuples et l’exemple NO-TAV:

p1600233

p1600238

p1600240

p1600242

p1600247

p1600249

p1600253

2 maires italiennes

p1600255

p1600258

p1600259

p1600261

p1600262

p1600263

p1600267

http://www.presidioeuropa.net

http://www.presidioeuropa.net/blog/

Déclaration final du 6ème Forum contre les Grands Projets Inutiles (GPII)

17 Juillet 2016

Depuis la Charte d’Hendaye en janvier 2010, les relations entre associations en lutte contre de Grands Projets Inutiles et Imposés – GPII se sont renforcées et élargies à de nouveaux mouvements. Depuis 2011, chaque année, un forum a été organisé pour leur permettre de se rencontrer et d’avancer ensemble.
Le 6ème forum international contre les Grands Projets Inutiles et Imposés qui s’est tenu à Bayonne du 15 au 17 Juillet 2016, a de nouveau été un lieu d’échanges sur les expériences similaires et spécifiques militantes et il a permis de conforter les liens et la solidarité.
Ce forum s’est déroulé cette année dans un contexte marqué par l’après Cop21 et l’urgence d’enrayer le réchauffement climatique, mais également marqué par une crise démocratique, le durcissement des conflits sociaux et la situation dramatique des migrants.
Alternant conférences, ateliers et débats, ce forum a été l’occasion de débattre de nos pratiques, de nos actions et de renforcer la convergence de nos luttes dans l’objectif de basculer vers une société écologique et démocratique.
Interpellant de manière différente sur la problématique des GPII, des militants ont présenté des performances artistiques au cours du forum.
Après le rappel des luttes représentées, les différentes conférences et ateliers ont mis l’accent sur :
– l’impact du mouvement contre les GPII pour la lutte écologique et climatique
– la notion de l’intérêt général,
– la communauté des luttes, et les itinéraires croisés des luttes
– le chantage à l’emploi
– les formes d’action non-violentes
– les incohérences suite à la Cop21
– le caractère perfide du commerce des compensations des méfaits écologiques
– l’exacerbation de la répression et du déni de démocratie sous couvert de légalité à mettre en relation avec la légitimité de la dénonciation des mensonges et des méthodes mafieuses, de la recrudescence de la contestation, de la résistance et de nouvelles formes démocratiques militantes.
Des prochaines dates qui uniront nos luttes, notamment :
– Le 8 octobre 2016 à Notre Dame des Landes, pour la journée de résistance
– Le mercredi 26 octobre 2016 à Strasbourg : remise aux Institutions Européennes et au Parlement du Jugement du Tribunal Permanent des Peuples qui a condamné l’Union Européenne, la France et l’Italie pour avoir bafoué les droits fondamentaux des citoyens dans de nombreux GPII.
– La journée d’action commune des GPII qui a lieu tous les ans à la mi-décembre, chaque lutte organisant sur son territoire une action (manifestation, réunion publique, débat, tracts) symbolisée par le logo de l’éléphant blanc.
Nous allons continuer à renforcer notre solidarité dans un prochain forum et dans l’intervalle dans des manifestations centrales où nous nous rejoindrons.
Enfin, nous réitérons notre soutien à la lutte contre l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, et aux mouvements internationaux qui subissent une très forte répression.

Le Jugement du Tribunal Permanent des Peuples:

Download/Télécharger (TPP_GRANDI-OPERE_FR.pdf,PDF, 641KB)

Une sentence historique

Dimanche 8 Novembre 2015, suite à une session de quatre jours ouverte au public, le Tribunal Permanent des Peuples – TPP a rendu une décision historique en condamnant la méthode utilisée pour la définition de la LGV dans le Val de Suse et de l’ensemble du système qui en Italie et en Europe préside les grands projets : Val de Suse, Notre-Dame-des-Landes, H2S Londres- Birmingham, Roșia Montană, Pays Basque, Stuttgart, Venise, Florence, Basilicate et d’autres régions d’Italie concernées par des projets de forage, Messine et Niscemi, et tous les autres projets envisagés.

La sentence du TPP, en acceptant pleinement la poursuite, dit explicitement que en Val de Suse ont été violés les droits fondamentaux des citoyens à l’information et à la participation, ont été écartées de nombreuses conventions internationales, il y a eu une criminalisation incorrecte du mouvement d’opposition et une militarisation inacceptable du territoire (perçue par les juges lors de leur visite à l’extérieur du chantier de La Maddalena à Chiomonte).

A cet égard le TPP a reconnu la responsabilité, outre celle des promoteurs et des sociétés concernées, des Gouvernements italiens des deux dernières décennies et des articulations de l’Union européenne qui ont accepté sans les critiquer les informations et sans procéder à des contrôles et à des vérifications requises par le mouvement d’opposition.

1

Le TPP a conclu avec des recommandations précises appelant, entre autres choses, les Gouvernements italiens et français à ouvrir “des consultations sérieuses des populations concernées, et, en particulier, les habitants de la Vallée de Suse, afin de leur assurer la possibilité de s’exprimer sur la pertinence et l’opportunité du projet et de faire valoir leurs droits à la santé, à l’environnement et à la protection de leurs contextes de vie”, en étendant l’examen de toutes les options possibles “sans écarter l’option “0′′ et « en suspendant, dans l’attente des résultats de cette consultation, sérieuse et complète, la réalisation du projet”.

Le TPP demande également de «suspendre l’occupation militaire de la zone».
Sur cette base il est possible d’ouvrir une nouvelle phase dans l’histoire du Tav et de la Vallée de Suse.
Il suffit de le vouloir.
Turin, le 9 Novembre 2015
Le Controbservatoire Valsusa

 

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.