“Pourquoi un État juif n’est pas une bonne idée”, par Ofra Yeshua-Lyth

Ofra Yeshua-Lyth était hier soir au Foyer de l’Étudiant catholique de Strasbourg avec son éditeur scribest et Georges Yoram Federmann qui l’a présentée avec son humour habituel en reprenant la question : “Quelle est la couleur des Juifs” qui a fait rire toute la salle.

Cette table-ronde devait avoir lieu à l’Unistra, mais les interventions d’un professeur de philosophie, Jacob Rogosinski auprès de la direction ont empêché cela. C’est beau la liberté d’expression!

Heureusement le FEC a répondu présent comme d’habitude lorsqu’il s’agit d’offrir l’asile à des conférences critiquant l’État d’Israël.

Rappelons que lorsque Michel Warschawski, président de l’Alternative international center est dans sa ville natale, il peut s’exprimer chez les catholiques, les protestants, les musulmans, mais jamais dans une salle de la Communauté juive…

Dommage cependant que l’horaire étroit entre 19 et 20 h 15 n’ait pas permis aux auditeurs de poser toutes les questions qu’ils souhaitaient. Les poètes devaient poéter juste après.

Un rattrapage est possible ce 18 avril de 16 à 18 h au Michel avenue de la Marseillaise où Ofra sera présente avec Georges. Et vous pourrez acheter son livre difficilement trouvable en librairie en ce moment.


Georges Federmann chante pour Ofra à la Victoire après la conférence

Lettre à Jacob Rogosinski

Mon cher Jacob,
J’ai appris, en présentant ce soir au FEC le livre de Mme YESHUA, que tu t’étais opposé à son accueil dans le cadre des locaux d’ UNISTRA.

Permets-moi de m’en étonner .

C’est un livre-témoignage truffé de propositions qui ne transgresse aucune loi ou interdiction et favorise le dialogue pour la paix.

Pas de trace d’antisémitisme ni de “haine de soi”, mais bcp de générosité, de lucidité et de volonté d’échanger.

Aucune “haine” envers Israël ( auquel OFRA n’ a pas besoin de rappeler qu’elle y est attachée: sa posture fait autorité) mais une revendication de laïcité ….comme nous en France, non?

Des passages passionnants comme ” De quelle couleur sont les juifs” qui m’a fait penser au doc de Yolande Zauberman: ” Would you have sex with an arab?”.
https://www.youtube.com/watch?v=uiFAULtyYJk

Le chapitre sur la circoncision est très intéressant et la critique raisonnée des deux tabous ” halakhiques” qui s’imposent en Israël, même pour les juifs-laïcs: le côté indiscutable de la circoncision et l’interdiction de se “mélanger” à des non juifs , est légitime et intéressante et ne justifie pas l’excommunication.

Il m’a même poussé ,cette nuit, à me replonger dans “Le guide des égarés”.

Le dernier chapitre sur l’œuvre ornithologique de Reouven Yosef est bouleversant: ” L’ Homme aux oiseaux”.

Je partage la conclusion : ” Si vous voulez “sauver Israël”, vous devez simplement déclarer que c’est un État normal et considérer que tous ceux qui vivent sous sa souveraineté sont des concitoyens égaux sur un même territoire. Ce n’est pas une mission impossible. Le monde est plein de ce genre d’États et de nations qui ne perdent par leur temps à trier les gens selon la religion de leurs mères”.

Je vois mal pourquoi les positions pertinentes développées ne pourraient pas être critiquées et accueillies à la fac.

Les étudiants sont capables de faire la part des choses…comme nous, leurs maîtres.

Mme YESHUA sera demain (le 18 avril) au Snack Michel de 16 à 18H.

La LICRA est la bienvenue.

A en parler.

Fidèlement
G Y

Archives

Censure sioniste à l’Université de Strasbourg

Similar posts
  • In Girum Les leçons politiques des ro... In Girum Les leçons politiques des ronds-points from feuille de chou on [...]
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    18 avril 2018    

    Notre Mer

    Notre Mer qui es si bleue

    Que ton Nom soit partagé

    Que ton horizon nous fasse renaitre

    Que ta volonté et ta miséricorde nous acceptent

    Offre-nous aujourd’hui notre Triton de ce jour

    Comme une trompette de la renommée

    Et non plus comme un cercueil

    Pardonne-nous nos défaites et nos deuils

    Comme nous pardonnerons à nos bourreaux

    Et ne nous soumets pas aux quotas

    Mais délivre l’ Europe de ses peurs et de ses carcans

    Georges Yoram Federmann
    Strasbourg
    20 mai 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.