Égoutiers en lutte Strasbourg

Égoutiers en lutte !!

Ils font partie de ces agents que l’on ne voit pas, parce qu’ils sont parfois sous nos pieds, ou que l’on ne voit plus, tant ils font partie du décor urbain.

On ne les voit que lorsque leur travail, les oblige à empiéter sur la chaussée avec leur camion, gênant un peu les passants ou les automobilistes, qui le leur font remarquer, parfois violemment.

Ils effectuent cette mission, dont plus personne ne sait qu’elle existe, tant elle est cachée, au fond de kilomètres de réseau souterrain, réseau à travers lesquels circulent nos rejets, nos eaux dites poliment « usées ».

Et pourtant sans eux, sans leur travail, des maladies oubliées et mortelles réapparaitraient inévitablement : choléra, dysenterie, peste…

Non, ce ne sont pas BOUYGUES ou autre BOLLORE qui sont là, tous les jours, les nuits d’astreinte quand il y a un problème, ou les Week-end et jours fériés, ce sont les agents du service assainissement de la Collectivité, des fonctionnaires territoriaux.

Ces agents, nettoient, entretiennent, surveillent les kilomètres du réseau d’assainissement.

Mais dans quelles conditions ? Les pires qui soient. Ils sont en contact permanent avec toutes sortes de substances nocives, cancérigènes. Cela les conduit à avoir une espérance de vie de 17 ANS DE MOINS que les autres salariés.

A Strasbourg, le service a voulu voir si leur travail aérien n’était pas, finalement, meilleur qu’ailleurs. Et bien non, l’enquête sanitaire faite en 2017 conclut exactement à l’inverse : même en étant sur du travail aérien, ils sont exposés à certains gaz et poussières aux mêmes doses que des agents qui travailleraient dans un réseau souterrain.

Et la Collectivité ??? Comment tient-elle compte de cela maintenant ??

Pour la CGT et les agents, il est grand temps de se mettre autour d’une table et de discuter sérieusement de leurs conditions de travail et de leur reconnaissance.

La CGT a demandé un entretien à la Direction Générale pour ouvrir des négociations à ce sujet il y a près d’un mois !!!! Aucune réponse, aucune proposition d’entretien…

Aujourd’hui la CGT veut dénoncer cet immobilisme, d’autant moins acceptable qu’il est opposé à des agents dont les conditions de travail extrêmement pénibles et difficiles dégradent leur santé jusqu’à écourter leur vie.

La CGT demande l’ouverture immédiate de négociation sur le temps de travail des agents de l’assainissement et sur la revalorisation de leur régime indemnitaire.

Aux égouts comme ailleurs, la CGT n’acceptera pas que des agents risquent en essayant de la gagner !

Cordialement,

Karim HADI

CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole

1 place de Lattre de Tassigny – 67000 Strasbourg

Similar posts
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.