Le tribunal ordonne l’expulsion de quatre campements de Roms à Strasbourg

A 16h ce mardi 9 octobre, le tribunal a rendu sa décision dans le référé demandé par la ville de Strasbourg concernant quatre campements de Roms : ils doivent être évacués!

Ainsi au moment même où se tient dans cette ville, siège de plusieurs institutions européennes, dont la Cour européenne des droits de l’homme, un Forum mondial de la démocratie, cette démocratie exclut des populations nommément désignées, des Européens venus de Roumanie ou Hongrie, pays membres de l’Union européenne qui ne jouissent pas de tous les droits des citoyens européens.

Rappelons que 110 personnes, dont une cinquantaine d’enfants de tous âges, plusieurs étant scolarisés, sont donc menacées d’un jour à l’autre d’être évacuées par la force publique.

Belle démocratie!

L’affaire avait commencé au mois d’août avec la demande d’expulsion, pour les motifs d’hygiène et de sécurité, faite par la ville de Strasbourg. De renvoi en renvoi, la décision crainte par les amis des Roms, en particulier le Collectif Latcho Rom récemment créé, est tombée.

C’est hier soir seulement que la rencontre a eu lieu entre la ville et le Collectif Latcho Rom. Et pour un résultat nul.

En effet, la mairie s’en tient à sa décision de reloger seulement cinquante personnes (selon quels critères?) sur un terrain, grillagé, très petit et mal situé, rue des Remparts près de l’autre terrain.

Que deviendront les autres familles? Et les enfants scolarisés?

Certes la ville de Strasbourg a répété en boucle, en particulier par la voix de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au maire, qu’elle n’était pas contrainte de demander l’exécution de la décision de justice. Mais alors pourquoi avoir demandé l’expulsion?

Les membres du Collectif ont renouvelé quant à eux les propositions de solutions conformes aux demandes et aux droits des populations concernées. Ce serait donc en vain?

En tout cas, pas plus aujourd’hui qu’hier, le Collectif Latcho Rom n’accepte, ici comme ailleurs, qu’on chasse ces populations sans solutions sérieuses, durables et conformes à leurs vœux.

Similar posts
  • 1500 manifestants pour la Palestine à... Ils-elles étaient plus de 1500 hier place Kléber à Strasbourg en soutien à la Palestine et particulièrement pour Gaza martyrisée par les troupes israéliennes qui ont abattu froidement plus de 100 manifestants pacifiques dont de nombreux enfant et blessé des milliers. Après le rassemblement de la veille des  organisations françaises , c’était le tour des [...]
  • Mon train, j’y tiens! [...]
  • Denkfabrik: Julien Freund [...]
  • Gaza/Strasbourg Près de deux cent personnes se sont rassemblées à 18 h place Kléber à Strasbourg en solidarité avec la Marche du retour à Gaza pour protester contre le massacre organisé de sang-froid par les troupes israéliennes qui tirent à balles réelles contre des foules désarmées. 59 morts de plus hier dont un nouveau-né de 8 [...]
  • Deux anti-GCO devant le TGI de Strasb... Près de cent personnes sont venues, dès 7h30, soutenir Claire et Martin, que Vinci-Arcos a fait inculper pour avoir retardé des travaux à la ZAD du Moulin en s’attachant quelques minutes à une machine. Ils étaient défendus par Me Zind, avocat d’Alsace Nature qui a justifié l’action au nom de l’intérêt supérieur de la nature [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !