Après l’incendie de caravanes à Strasbourg-Koenigshoffen, la solidarité en action

caravane incendiée campement Petit Parking feuille2chouphoto

Après l’incendie de caravanes sur le campement dit Petit Parking à Strasbourg-Koenigshoffen, la solidarité est en marche. La ville de Strasbourg s’est engagée à reloger les victimes. Des précisions sont attendues lors de la prochaine rencontre jeudi matin où les victimes recensées se rendront accompagnées par l’Association Latcho Rom.
En attendant, les repas de midi ont été assurés ainsi que l’hébergement en foyer.

caravens brûlées feuille2chouphoto

Cet après-midi, vers 14h, les personnes touchées par le drame se sont retrouvées sur le campement dévasté, où ne subsistent que deux caravanes non incendiées à côté de celle dont l’arrière a fondu et qui a été bricolée pour y abriter des gens.

caravane rafistolée feuille2chouphoto

La consule de Roumanie est venue sur le terrain à la rencontre de ses concitoyens. Après avoir observé les lieux, elle s’est engagée en particulier à aider ceux et celles dont les papiers d’identité ont brûlé. Selon certaines déclarations, ils auraient été mal reçus à l’hôtel de police alors qu’ils y étaient venus pour déclarer la perte, du fait qu’ils ne parlaient pas français.

des vêtements pour les victimes de l'incendie de caravanes feuill2chouphoto

Par la suite, les victimes ont été emmenées par Latcho Rom au local de l’ARPOMT, 116, route du Polygone, qui s’était offert pour entreposer les vêtements demandés. Il faut dire que l’appel relayé par les Dernières Nouvelles d’Alsace a rencontré un succès immédiat et massif. De généreux donateurs sont venus offrir vêtements, couvertures, duvets et vaisselle qui ont trouvé rapidement preneurs.

cash du donateur aux victimes feuille2chouphoto

Ceux qui restent seront apportés sur les autres campements où les besoins se font sentir. Des habitants de Strasbourg ont aussi versé des dons en argent qui permettront de poursuivre l’action. Qu’ils-elles soient tous-tes remercié-e-s!

des vêtements qui trouveront preneurs feuille2chouphoto

ARPOMT
socioculturels-67
Adresse : 116 Route du Polygone, 67000 Strasbourg
Téléphone :03 88 44 44 37

Similar posts
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]
  • Se mobiliser pour défendre l’Hôtel de... Deux huissiers se sont présentés ce matin au squat Gruber 91 route des Romains où sont abritées 140 personnes qui étaient à la rue. Cette visite fait suite à une plainte de la Ville de Strasbourg au TGI. Un seul occupant a été identifié alors que cette occupation humanitaire est une œuvre collective. Nous nous [...]
  • GCO: Lettre d’une habitante du... Lettre d’une habitante du tracé du GCO à David Cormand, secrétaire général d’EELV, euro-député Vert. Bonjour Monsieur Cormand ! Vous auriez récemment déclaré sur RTL qu’il fallait stopper le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Étaient-ce des paroles, des paroles, et des paroles ou envisagez-vous une action sur le terrain ? Le temps presse, les travaux [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.