Refuser l’intervention militaire de la France en Syrie: pétition

Pierre Dolivet:
Bonjour à tous,

Je viens de signer la pétition contre l’intervention militaire en Syrie car j’estime que mon pays a mieux à faire qu’à jouer les supplétifs d’une administration dont le fonds de commerce est la guerre. Ce n’est pas le rôle de la France d’obtempérer aux injonctions d’une puissance étrangère, fut-elle amie et alliée de notre pays depuis longtemps. Nous voyons là les limites de notre retour dans le giron de l’OTAN et les limites de notre indépendance. En vertu de quoi mon pays doit-il jouer le gendarme et “punir” un autre pays, en singérant dans ses affaires intérieures ? C’est sur le plan diplomatique que la France et l’U.E. doit agir en parlant avec les russes, les chinois, les iraniens et non pas ajouter le chaos au chaos existant. Notre intervention en Libye a donné quel résultat ?

Refuser l’intervention militaire de la France en Syrie
La situation syrienne est hautement préoccupante. Le conflit qui se tient en Syrie entre le gouvernement de Bachar El-Assad, soutenu par la Russie et la Chine , et de “l’armée syrienne libre” , soutenu par l’UE et les États-Unis, pourrait dégénérer en un conflit mondial.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Refuser_lintervention_militaire_de_la_France_en_Syrie/?tFQtIab

946348_336027869866738_2128289096_n

Similar posts
  • Mettre des enfants en cage… Mettre des enfants en cage, séparer des familles: La guerre contre l’immigration est-elle allée trop loin ? (Caging Children, Separating Families: Has the War on Immigration Gone Too Far? ) https://www.rutherford.org/publications_resources/john_whiteheads_commentary/caging_children_separating_families_has_the_war_on_immigration_gone_too_far par John W. Whitehead “ Jamais notre future n’a été plus imprévisible, jamais nous n’avons tellement dépendu de forces politiques auxquelles on ne peut [...]
  • Retraité.e.s en colère, on va pas se ... Strasbourg 2 à 300 retraité.e.s ont défilé cet après-midi de 14 à 15 h de la place Kléber à la Préfecture place Broglie. L’appel était intersyndical. Les responsables syndicaux n’ont pas sollicité de rencontre avec le préfet Marx vu que ça ne sert à rien. Au niveau national, depuis la rencontre de septembre 2017, rien [...]
  • Journée sans cheminots/ Strasbourg Les cheminots unis dans leur intersyndicale continuent la lutte! Ils-elles étaient rassemblé.e.s dès 11 h ce 12 juin place de la gare à [...]
  • L’opposition juive au sionisme,... [...]
  • Bourgeois et soldats/ Burger und Sold... Présentation au Centre culturel alsacien par Armand Peter, Jean-Claude Richez, Jean-Paul Sorg, le 9 juin 2018 à [...]

6 Commentaires

  1. Marange Marange
    29 août 2013    

    Si l’intervention projetée semble innapropriée,c’est surtout parce qu’elle s’abstient- de viser la démission d’Assad, qui est une nécessité. Et non pour les raisons arguées par cette pétition, qui participe de la désinformation d’Assad en semant le doute sur la réalité des massacres. Ce régime criminel doit être démis d’une façon ou d’une autre, de la meilleure possible évidemment, mais sinon les crimes se poursuivront. C’est sur cette base qu’iol faut réfléchir à la stratégie appropriée.

    • schlomo schlomo
      30 août 2013    

      en effet, mais ce sont les opposants de l’intérieur qu’il aurait fallu soutenir bien avant qu’on en soit à 100 000 morts plus les 355 gazés répertoriés par MSF
      mais l’Occident se contrefout du peuple syrien; il veut seulement contrôler la région

  2. HOMSY HOMSY
    28 août 2013    

    Intervenir en Syrie c’est promouvoir la révolution armée. Or, la révolution armée est un mauvais mode de changement d’un régime, puisqu’il implique toujours le meurtre. Il faut faire la promotion du dialogue comme mode d’évolution politique.

    • schlomo schlomo
      28 août 2013    

      c’est Assad qui a usé des armes contre la révolte des Syriens

  3. 28 août 2013    

    Cela fait plus de deux ans que vous dénoncez le silence de la ” communauté internationale ” contre le ” massacreur ” du peuple syrien. Maintenant que l’heure de la rupture du silence semble venir, c’est à dire le temps des actes forts, vous prenez la figure de la vierge effarouchée. Pensiez-vous que la chute du régime syrien passerait par une pure opération du Saint Esprit? Pour ma part, je ne vous crois pas aussi naïf. La publication sur votre site d’une pétition contre une intervention musclée et officielle des occidentaux en Syrie ressemble à une entreprise de dédouanement.

    • schlomo schlomo
      28 août 2013    

      on voit le résultat de l’intervention impérialiste en Libye ou Irak
      ils n’agissent pas pour la démocratie mais pour le contrôle du Moyen-Orient (avec leur ami israélien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !