Encore de l’abri précaire pour la famille de quatre enfants qui dormait dans son véhicule

DSCN5257

Lundi matin la famille M. avec ses quatre enfants de un mois, un an, trois ans et quatre ans s’est retrouvée à nouveau pour quelques heures à la rue sur un parking, celui du lieu où la ville les avait hébergés trois nuits.

Dans l’après-midi, on apprenait qu’ils avaient obtenu un nouvel abri d’urgence jusqu’à lundi matin dans un foyer à Neuhof.

Encore fallait-il qu’ils préviennent l’administration dans un délai de une heure pour dire qu’ils acceptaient, faute de quoi, la proposition d’hébergement serait faite à d’autres.

Nous avons pu les retrouver vers 15h sur le même parking où nous les avions découverts la première fois près de la Laiterie.

Ils avaient pu mettre quelques litres de gasoil dans leur véhicule et le faire démarrer malgré une batterie à plat.

Nous les avons accompagnés au Neuhof où nous avons difficilement trouvé le lieu situé dans l’enceinte de l’ex-hôpital Lyautey.

Un peu en avance, ils ont cependant pu entrer dans les lieux grâce à la gentillesse des encadrants, émus de voir les enfants dans le froid.

DSCN5259

L’endroit n’est pas adapté au relogement, même provisoire, de familles, étant plutôt offert à des sans abri seuls, cependant, ils ont obtenu deux chambres. Au moins sont-ils à l’abri et au chaud.

Mais pas de restauration sur place, ni même de douches, seulement des lavabos.

Et la ville ne s’est toujours pas préoccupée de leur alimentation. Le personnel sur place leur a gentiment donné du pain de mie, servi le matin au petit déjeuner, en attendant mieux. Ils leur ont aussi trouvé des vêtements de rechange vu qu’il n’y a pas de possibilité de laver le linge sur place.

Nous avons donc, dans un un premier temps fait des courses pour eux, puis Latcho Rom a obtenu du Secours Populaire français qu’un colis alimentaire d’urgence soit préparé pour ce samedi après-midi.

Mais ils ne pourront manger chaud puisqu’il n’y a pas de cuisine disponible au lieu d’hébergement.

De bricolage en bricolage, il est temps que lundi cette famille se retrouve dans un lieu adapté où non seulement elle sera à l’abri du froid, mais où elle pourra vivre décemment.

Quant à l’autre famille découverte avant-hier à l’Elsau, et signalée par Latcho Rom, qui leur a fait obtenir un rendez-vous lundi pour l’enfant de vingt mois, à notre connaissance, elle dort toujours dans sa voiture.

Similar posts
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]
  • ZAD de Pfettisheim: une cabane détrui... [...]
  • L’incendie L’incendie La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef [...]
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    30 novembre 2013    

    ….merci « veilleur » juste au moment où 15 000 personnes se « massent » Place Kléber pour l’inauguration du (super)marché de Noël