Très médiatique opération “antiterroriste”…

raid
Grosse opération “antiterroriste” ce matin à 6h à Strasbourg.

Le RAID et d’autres forces de police, accompagnés de plusieurs journalistes, caméramen et preneurs de son, sont intervenus dans le quartier “juif” de Strasbourg près des Contades.

Six individus d’âge divers ont été interpellés en douceur avant d’être conduits en garde à vue.

Ils sont soupçonnés d’avoir voyagé en Israël afin de participer à des opérations militaires et policières avec Tsahal et la Police des Frontières à l’imitation de cet individu se disant avocat, souvent muni, hors combats, de roulettes aux pieds:

arno k

Une fois revenus en France, avec leur expérience militaire et leur idéologie extrémiste, ils sont susceptibles de monter des attentats terroristes ici.

Heureusement, le gouvernement Valls, et le ministre de l’intérieur veillent. Merci M. Hollande de nous faire oublier trois secondes l’austérité.

ERRATUM

Un mauvais plaisantin a pris le contrôle de ce site afin de semer le trouble dans l’opinion publique en diffusant de fausses informations.

Le lecteur, abreuvé de BFMTV et autres médias à la botte, aura rectifié de lui-même.

Il s’agit évidemement de jeunes Français d’origine maghrébine et turque, habitant le quartier de la Meinau, soupçonnés d’avoir été en Syrie pour combattre contre le régime assassin de Bachar el Assad, régime que la France fait mine de combattre aussi en aidant des forces rebelles, à l’exception de celles jugées trop intégristes musulmanes.

Les jeunes, qualifiés de terroristes, sans qu’aucune preuve soit apportée pour le moment au public friand d’information recoupées, entament les quatre jours réglementaires de garde à vue prévus par le Code.

Les paris sont d’ores et déjà ouverts quant à leur libération sans aucunes poursuites…

S’adresser, pour miser, à votre dealer habituel, s’il ne fait pas partie des six interpellés…

Similar posts
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    13 mai 2014    

    Honni soit qui mal y panse…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.