Bienvenue aux réfugiés à Strasbourg !

frontex f2c photo

Ce samedi, place Kléber, deux rassemblements en faveur de l’accueil de réfugiés ont regroupé plusieurs centaines de personnes.

Le premier, à l’appel du Collectif pour une autre politique migratoire suite à la décision de Roland Ries d’inscrire Strasbourg sur la liste des Villes d’Accueil. Le second, à l’appel de l’association Alsace-Syrie, de l’ATMF et de l’UJFP rejoints par le Collectif D’ailleurs nous sommes d’ici, le NPA, Attac, des libertaires d’AL et des antifascistes de l’AFA.

Si les deux rassemblements étaient motivés par la vive émotion qu’a suscité ces derniers jours la publication de la photo d’un enfant de 3 ans, Aylan Kurdi, mort noyé lors d’une traversée en mer et dont l’image du corps échoué sur une plage turque a fait le tour du monde, les discours prononcés ont vite démontré les fortes oppositions politiques de chacun.

réfugiés strasbourg f2c photo

Eric Schultz au nom de la Ville de Strasbourg:

Aux discours humanitaires et charitables, sous impulsion municipale, dont nous attendons de voir la traduction en actes, nous avons préféré les témoignages directs et les analyses politiques.

En effet, comment adhérer aux paroles de responsables associatifs qui ne sont jamais sur le terrain, et comment les croire et faire confiance à des responsables politiques qui, au jour le jour, nationalement ou localement, chassent et expulsent réfugiés, migrants et sans papiers.

réfugiés strasbourg f2c

Roland Ries aurait déjà pu depuis longtemps, sans attendre la vague nouvelle des réfugiés, loger les centaines de Français et de ressortissants étrangers sans abri ici. Le 115, une solution d’ailleurs trop précaire,  est si souvent aux abonnés absents! Et des demandeurs d’asile ou des refusés, avec des enfants dorment dans des parcs publics.

réfugiés solidarité strasbourg claude truong ngoc

Sans parler du traitement spécial réservé aux Roms-migrants qui, s’ils ne sont pas stockés en camps semi-fermés, sont harcelés, chassés et expulsés par la police municipale ou les agents de la Ville. Ces mêmes élus et agents -on ne citera aucun nom; ils se reconnaîtront- avaient même le culot d’être présents ce jour au premier rassemblement pour applaudir et verser des larmes de crocodiles sur le sort des réfugiés.

Roms dormant à “la belle étoile” depuis des mois rue de Remparts: que fait la ville de Strasbourg? Elle les chasse quand elle ne les stocke pas à l’Espace 16 voisin en attente d’une très virtuelle “intégration”.

Photo prise le 5 septembre 2015 vers 22 h 30, après que Roland Ries à proclamé Strasbourg “Ville d’accueil“…

accueillir les réfugiés, Roms aussi f2c photo

Ce sont eux qui soutiennent et appliquent les consignes gouvernementales inhumaines en matière de politique migratoire depuis des années. Ils ne sont pas choqués par les ventes d’armes françaises et les interventions militaires en Afrique ou ailleurs qui jettent des populations entières sur les routes ou sur les mers où des milliers meurent. Bref, on ne pouvait assister au premier rassemblement, devant l’Aubette, sans se dire qu’il y avait comme un “problème”…

Au delà des doutes légitimes et immédiats sur la sincérité et la véracité de certaines mobilisations municipales, il faudra bientôt se poser la question du sens de ce soudain revirement en faveur des réfugiés de la part de ceux qui défendent l’Europe-forteresse de Schengen, financent Frontex, réinstallent des postes frontières, entre la France et l’Italie,  et créent des camps de réfugiés d’État comme celui de Calais…

Un article du Monde de ce samedi donne peut-être un début de réponse : François Hollande envisage de frapper l’Etat islamique en Syrie. Comme Bachar al Assad dont la france serait donc l’alliée? Quoi de mieux qu’une vague d’émotion pour préparer l’opinion à une “bonne” guerre…

Et Bachar al Assad? Va-t-il encore longtemps assassiner son peuple et contraindre les survivants à fuir leur pays pour devenir des réfugiés?

A noter aussi que le rassemblement parisien “Pas en notre nom” a été identifié et dénoncé par des collectifs de migrants et réfugiés comme une entreprise de récupération et de propagande…

P1520473

Le second rassemblement strasbourgeois qui se tenait à quelques dizaines de mètres du premier, coincé entre le tram, les brocanteurs de livres et les diverses installations de publicité sportive municipales, regroupait, lui, des associations et des militants qui se mobilisent depuis des années pour une prise en charge des migrants et réfugiés. Ils dénoncent l’inertie volontaire, complice et coupable, d’une communauté internationale complaisante. A l’instar des réfugiés syriens victimes des persécutions de Bachar el Assad, dont certains présents ont raconté le calvaire.

Les nombreux rassemblements organisés par Alsace-Syrie, l’ATMF et l’UJFP dès les premiers massacres de population en mai 2011, massacres qui n’ont jamais cessé depuis (voir nos archives ici, ici, ici aussi, , là encore, ici, iciici et enfin là ) prouvent que l’alerte a été maintes fois lancée et que si nos élus nationaux et locaux avaient voulu réagir, ils auraient pu le faire depuis longtemps !

Pire, nous avions publié en juin 2014 un Communiqué du Gisti qui prouvait la complicité criminelle du gouvernement socialiste : Le gouvernement français bloque la fuite des réfugiés syriens avec la complicité du Conseil d’État

Intervention de Nazih Kussaibi, Alsace-Syrie

Intervention de l’UJFP-Alsace (Union juive française pour la paix)

Chants syriens

Un réfugié rescapé syrien témoigne

réfugiés ujfp jcm photo afp

Photo AFP

P1520474

P1520483

P1520478

Police partout

P1520479

P1520480

P1520481

P1520488

P1520491

P1520497

P1520499

P1520501

P1520503

P1520505

P1520506

P1520509

P1520513

P1520514

P1520515

P1520517

P1520518

P1520521

P1520524

P1520527

P1520531

Similar posts
  • Strasbourg antifasciste contre l̵... Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD. A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi [...]
  • Jauni: mort d’un exilé fiscal Bonjour à tous, On a tous quelque chose du grand Johnny, planqué en Suisse, votant pour Sarkozy … Cet hommage là, c’est le seul que j’ai réussi à apprécier et il a été diffusé hier soir sur France-Inter dans l’émission de Charline Vanhoenaeker “Par Jupiter”, vers 17h30. Sinon, on a quand même chargé la bête, [...]
  • État d’urgence, toujours. Polic... Communiqué de la famille d’Antonin Bernanos : Ce matin à 6h la police judiciaire du XVIIe arrondissement a défoncé la porte de l’appartement de la mère d’Antonin Bernanos, sans sommation, pour interpeller Antonin, afin de faire appliquer immédiatement sa peine dans l’affaire de la voiture brûlée (5 ans de prison de 2 avec sursis). Cette [...]
  • Non au local fasciste à Strasbourg ! [...]
  • 16 décembre tous-tes à Menton-Garavan... [...]

5 Commentaires

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    10 septembre 2015    

    chers tous,
    Pour aller vers la Paix ,Israël ne pourrait-il proposer d’accueillir des réfugiés syriens?

    • Schlomo Schlomo
      10 septembre 2015    

      ils viennent d’annoncer un nouveau mur entre la zone C de la Cisjordanie qu’ils contrôlent déjà et la Jordanie!!!

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    8 septembre 2015    

    Strasbourg a-t-il changé depuis 2009 et le Sommet de l Otan?
    Chiche.

    Voilà ce que j’écrivais à l’époque:

    Pour atteindre les sommets.
    HARIBO* macht Kinder froh – rend les enfants heureux.
    Le sommet de l’OTAN vient de se tenir à Strasbourg les 3 et 4 avril derniers.
    L’occasion pour les autorités-préfet et maire de Strasbourg- de réunir leurs pouvoirs pour transformer la ville en camp retranché et lui imposer un véritable état de siège en créant des zones de restriction de circulation touchant près de 40000 personnes badgées et fichées (illégalement)
    Afin de garantir « la sûreté des voyages officiels » de moins de 30 délégations internationales dont celle du « président » comme on désigne au sein des instances de l’OTAN Mr Obama !
    Le préfet a affirmé qu’il ne s’agissait que «de mettre en sécurité des lieux de déroulement du sommet (3 au total), des lieux de résidence pour les délégations et des itinéraires empruntés par les cortèges officiels» !
    20000 hommes de main ont été réquisitionnés pour contrôler les différents check-points établis.
    Le sigle « OTAN » a fait la démonstration qu’il était capable de captiver l’attention de centaines de milliers de citoyens et tel un hypnotiseur d’émousser toute capacité critique.
    Aucun débat de fond sur le sens de l’adhésion à l’OTAN, sur son financement, son commandement
    américain, son idéologie et notamment ses PPP (Partenariats pour la paix) dont «le dialogue méditerranéen» qui associe Mauritanie, Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Jordanie … et Israël … mais exclue l’Autorité Palestinienne !
    Donc, les mêmes qui s’offusquaient des crimes de guerre israéliens contre Gaza en janvier dernier encouragent aujourd’hui Israël à récidiver avec l’aval de l’ OTAN !
    L’OTAN a été capable de créer l’unanimité idéologique autour de sa doctrine (implicite) en gommant toute aspérité critique et en rendant toute tentative de débat démocratique superfétatoire.
    Le Tribunal administratif qui a rejeté les référés-liberté intentés par quelques Strasbourgeois a même repris les arguments avancés par la préfecture pour justifier des mesures restrictives à la libre circulation en rappelant la menace constituée pour l’ordre public par « les appels à la désobéissance civile » ayant circulé « dans les médias et notamment sur internet ».
    Ceci illustrant de manière pathétique le décalage idéologique existant entre la société civile et ses dirigeants délégués par elle à l’exercice du pouvoir.
    Associer « désobéissance civile » à un appel à la violence montre l’indigence culturelle de « nos élites ».
    Dont devra aussi s’excuser S Royal.
    L’illégalité a été érigée en règle et les autorités ont fait un pied de nez à la loi avec la « complicité » de la CNIL (qu’on avait connue plus avisée et vigilante) et « la connivence » du Tribunal Administratif qui n’a pas jugé illégal l’existence d’un fichier non déclaré à la CNIL.
    Les pouvoirs publics ont réussi à légitimer l’usage de la force pour la paix et à criminaliser les pacifistes.
    Et on voudrait aussi nous faire croire que les 400 caméras de vidéo surveillance existant à Strasbourg n’ont pas émoussé l’esprit critique des Strasbourgeois qui ont semblé s’accommoder, dans leur ensemble, de toutes ces restrictions comme si, d’une certaine manière, ils les acceptaient sinon les appelaient de leurs vœux !
    Quid de l’esprit critique des 3000 journalistes présents à qui l’organisation a offert un pack comprenant des bonbons Haribo* et des chocolats Ritter Sport* frappés du sigle de l’ OTAN et un film de M Gazier et de J Malaterre sur Jean-Marie Le Clézio sur l’universalité des cultures et des mondes primitifs qui s’achève sur un dialogue avec Tony Gatlif, le cinéaste gitan, récupérés pour l’occasion .
    A quand les bombes et les armes de l’OTAN marqués par Haribo* ?
    Les délégations se sont retrouvées au Palais de la musique et des congrès appelé aussi Pierre Pfimlin, Maire de Strasbourg et président du Parlement Européen mais aussi juge d’instruction sous Vichy de 41 à 44, pendant que les épouses des chefs d’Etat et Mr Merckel devaient être reçus à l’ IRCAD qui se trouve en face du Pavillon René Leriche, un de nos plus grands médecins mais aussi premier président de l’ Ordre des médecins sous Vichy de 40 à 42.
    Nous sommes-nous vraiment extirpés de cette matrice idéologique ?

  3. Rastegar Rastegar
    6 septembre 2015    

    Le message du responsable de Feuille de Choux, sioniste décomplexé, à propos de Justice et Libertés est le message du joker du Consistoire sioniste de Strasbourg – soutien de l’Etat d’apartheid d’Israël – dont l’objectif est la casse du mouvement de solidarité et antifasciste strasbourgeois. Une solidarité qui fait peur aux sionistes qui martyrisent le peuple palestinien.

    • Schlomo Schlomo
      6 septembre 2015    

      Sans commentaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !