GCO : La Forêt du Krittwald est en train d’être abattue

DSC08370
A quelques dizaines de mètres des tranchées de diagnostics archéologiques qui longent l’A4, à Vendenheim, des arbres de la Forêt du Krittwald ont été abattus car situés sur le tracé du projet d’autoroute de Vinci.

Or, tout semble indiquer que cet abattage se soit fait en dehors de toute autorisation, hors délais d’études préalables, et hors accord des propriétaires !

N’oublions pas que, même s’il fait le forcing sur tous les terrains, Vinci ne dispose toujours pas des autorisations pour réaliser son projet d’autoroute et qu’il ne les obtiendra peut-être pas !!!

L’abattage de ces arbres est donc un pur gâchis au service de la démonstration de force d’une multinationale !!!

Mise à jour du 09/02 :

Vinci, par les voix dArcos et Socos, dément être à l’origine de l’abattage des arbres, en renvoie la responsabilité à l’ONF, affirmant qu’il n’y a aucun rapport entre la coupe de ces arbres et le GCO. C’est donc un hasard malheureux qui a voulu que l’ONF abatte des arbres qui étaient situés en plein sur le tracé de l’autoroute de Vinci…

Nous, à la Feuille de chou, on voit depuis des mois des propriétaires couper eux-mêmes leurs arbres situés sur le tracé pour espérer au moins pouvoir vendre le bois dans de bonnes conditions, et on voit aussi bon nombre d’organismes d’État se mettre aux ordres de Vinci, donc l’argument que l’ONF abattrait des arbres situés sur le tracé du GCO sans rapport avec le GCO, ça nous laisse songeur…

De toute façon, nous serons là le jour où les arbres seront abattus sur ordre direct de Vinci et avec des tronçonneuses de Vinci, et on fait le pari que ça sera pile dans le prolongement des zones déjà coupées !

Durga-L.O

DSC08378

DSC08372

DSC08402

DSC08446

 

Un communiqué des Fédinois contre le GCO a été publié en ce sens :

Lettre ouverte à l’état, aux élus et aux citoyens

La forêt du Grittwald (Vendenheim) est déjà attaquée alors que les études préalables n’y seront autorisées qu’à partir de septembre 2017, dans 8 mois… et que les propriétaires privés n’ont même pas encore cédé leurs parcelles ! Les lois et les règlements n’ont-ils donc plus aucune importance dans notre pays ? Les citoyens demandent l’application des règles prévues et réclament un moratoire sur le projet de GCO.

Le déboisement pour études préalables, obtenu sous réserves et compensations, est prévu en… septembre 2017 dans le planning du concessionnaire présenté au public et aux services de l’Etat au titre du dossier de demande de dérogation à destruction d’espèces protégées.

Or que constatons-nous sur le terrain ce début février 2017 ?

La forêt du Krittwald (Vendenheim) ressemble à un jeu de paintball, avec des marquages de toutes les couleurs et à une zone de défrichage sauvage : de nombreux arbres ont déjà été tronçonnés et il est demandé aux propriétaires des parcelles de récupérer leur bois abattu !

Les riverains entendent les tronçonneuses, en action dans le fond de la forêt, près de l’autoroute existante, à distance des yeux indiscrets, mais bien audibles !

Les chemins forestiers sont transformés en bourbiers par les passages et les manœuvres incessantes des véhicules : la faune locale a bien changé !!!

L’abattage d’arbres dans les espaces concernés par le projet, ceci dès le stade des études préalables, n’est pas conforme à la protection des espèces végétales ni animales à une période de l’année où beaucoup d’entre elles hibernent. Elles ne sont pas en mesure de tenter de se sauver, en d’autres termes elles sont massacrées sur place. Les grands froids augmentent encore leur sensibilité.

Les citoyens s’insurgent de voir systématiquement bafouées les règles prévues pour ce projet et contre l’indifférence des élus métropolitains qui ne font rien pour éviter les bouchons et régler les actuels soucis de circulation des strasbourgeois alors que des solutions existent.

Strasbourg l’Européenne se moque bien des règlements européens de protection de la biodiversité…

Les élus des conseils départementaux se moquent de ceux qui traversent l’Alsace de part en part : le projet de GCO garantit des embouteillages encore plus importants d’ouest en est…

Mieux encore, l’Etat envoie des gendarmes relever les plaques d’immatriculation des visiteurs du Château de Kolbsheim lors de sa porte ouverte le 18 décembre dernier, sur un terrain privé, mais aucun d’entre eux ne verbalise les engins qui fréquentent indûment la forêt de Vendenheim !!!

Le collectif GCO NON MERCI, dont les Fédinois contre le GCO sont membres, s’indigne de ce qui se passe dans la forêt du Krittwald et s’associe à la démarche de l’association.

Pour rappel, le collectif GCO NON MERCI et l’ensemble de ses composantes récla- ment que soient adoptés de toute urgence :

  • Un moratoire sur ce projet en vue de le stopper définitivement ;
  • Une étude et une mise en œuvre rapides des solutions (déjà proposées) permettant de décongestionner réellement l’A35 (dont le décroisement des flux Ouest/Est et Nord/Sud) et plus globalement favorisant l’accès à Strasbourg ;
  • Un test de la Taxe PL en région Est (tous nos voisins l’ont aujourd’hui mise en place : le Luxembourg, la Hollande, l’Allemagne et la Belgique…) ;
  • Une quatrième voie ferrée permettant d’augmenter le nombre de liaisons régionales.

Philippe Ployé, président de l’association Les Fédinois contre le GCO

 

Jusqu’ici, les travaux de diagnostics archéologiques le long de la Forêt du Krittwald avaient épargné les arbres remarquables et la Forêt…

DSC08475

DSC08355

Tranchées de sondages archéologiques creusées puis rebouchées sans avoir touché aux arbres

DSC08361

DSC08364

DSC08451

DSC08368

Depuis une semaine, ce n’est plus le cas, le massacre à la tronçonneuse a commencé…

DSC08357
DSC08369
DSC08382
DSC08383
DSC08385
DSC08370

DSC08372

DSC08395

DSC08402

DSC08404

DSC08407

DSC08410

DSC08374

DSC08375

DSC08413

DSC08417

Comme pour les champs avec les piquets, la limite des zones à abattre se marque à la peinture fluo

DSC08418

DSC08419

DSC08420

DSC08422

DSC08423

DSC08424

DSC08425

DSC08378

DSC08426

DSC08432

DSC08379

DSC08380

DSC08446

DSC08447

DSC08448

 

La Forêt abrite pourtant une réserve à oiseaux d’eau et de nombreuses espèces végétales et animales :

DSC08435

DSC08439

DSC08440

DSC08434

 

Récemment, des opposants aux GCO ont informé les visiteurs sur les espèces en danger :

DSC08456

DSC08464

DSC08467

DSC08468

DSC08457

DSC08471

DSC08469

DSC08458

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !