Communisme et nazisme équivalents pour le Parlement européen!

https://www.carmillaonline.com/2019/09/30/lanticomunismo-e-sempre-una-bestialita-reazionaria/

Correspondant Feuille de chou:

L’anticommunisme est toujours une bestialité réactionnaire

……Le vote avec lequel la grande majorité du Parlement européen – avec une panoplie comprenant des forces d’extrême-droite, des démocrates chrétiens et sociaux-démocrates, des européistes et des souverainistes – a voté en faveur de l’égalisation du communisme et du nazisme est une opération stupide et infâme de révisionnisme historique.

Pour le Parlement européen, la seconde guerre mondiale aurait éclaté pour une responsabilité égale de l’Union soviétique et de l’Allemagne nazie. La bataille de Stalingrad n’en serait qu’un épisode marginal et la libération de l’Europe serait due aux Américains. Comme dans le film Benigni où c’est un char américain qui entre dans Auschwitz.

TRADUCTION de la fin:

…….Communisme et nazisme sont assimilés à nier le rôle du communisme dans la défaite du fascisme et surtout à nier le résultat politique et social de cette défaite: l’État providence. En 2013, le bureau d’études de la Banque, J. P. Morgan, a écrit un document dans lequel il protestait contre le fait qu’en Europe les réformes libérales n’avançaient pas comme il se doit, en attribuant la cause de ces freins aux constitutions antifascistes, fortement influencées par les communistes et défavorables au marché. Le vote du Parlement européen répond à cette plainte de finances et constitue un déni et une attaque directe contre les principes fondateurs de notre Constitution. Ce que le pacte budgétaire a fait en économie, le vote anticommuniste de l’UE veut le faire en politique: interdire ce qui empêche la domination du marché libre.

Le vote du Parlement européen est la sanction idéologique de trente années de restauration et de réaction européennes, qui ont mis fin au renouveau du fascisme. Quand l’Europe retrouvera les racines antifascistes de sa meilleure histoire et le lien indissoluble de ces racines avec le socialisme et le communisme, alors elle comprendra que l’anticommunisme est toujours une bestialité réactionnaire et le jettera à la place qui lui revient dans les poubelles de l’histoire .

Similar posts
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Les grévistes sont présents par roulement H24. Contrairement à l’affirmation du patron, ils ne bloquent pas systématiquement tous les véhicules. [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]