La culture? Pas essentielle pour le pouvoir néo-libéral!

Ouvrez les salles

Strasbourg feuilledechouphoto

Travailleurs du spectacle en lutte pour la survie de la culture from feuille de chou on Vimeo.

Le spectacle est dans la rue, les salles fermées. from feuille de chou on Vimeo.

Castex a mis le feu aux poudres et augmenté la colère des travailleurs du spectacle en annonçant que la date du 15 janvier initialement prévue pour rouvrir les cinémas, les théâtres, les salles de musique, de danse, etc, était repoussée aux calendes grecques. Car le 7 janvier est conditionné à une baisse du nombre de cas de Covid-19. Les artistes, les techniciens se sont préparés, à l’image du TNS qui devait donner Phèdre ce 15 décembre. Plusieurs petites compagnies et des producteurs étaient mobilisés pour l’affirmer. Et de quoi vivront les nombreux (155) intermittents en Alsace? Et patatras, les dates sont repoussées à on ne sait quand. Et ceci après que ni Macron ni Castex n’ont considéré que le spectacle était un bien essentiel. Donc, on peut se masser devant les grands magasins, les hypers, on peut consommer des marchandises utiles ou pas, mais surtout pas de culture qui certes n’est pas un produit de consommation du même genre. En réalité, ces biens que sont le cinéma, le théâtre, la musique, la danse, la poésie, sont jugés non essentiels! Ces gens-là ne jurent que par le profit, le fric et les dividendes des actionnaires. Ils oublient, ces crétins sans neurones, que dans les camps de concentration et les camps de la mort, un poème récité intérieurement ou en public, une pièce de théâtre, un concert, un dessin griffonné, un cours de philosophie ou de mathématiques avaient bien plus de valeur vitale que les soupes infâmes dont les nazis les nourrissaient ou un quignon de pain de quelques grammes. C’est ce qui a permis la survie de certains, comme on peut le lire dans les témoignages et la littérature, comme celle de Primo Lévi ou Robert Antelme.

Daniel Muringer CGT-Spectacle et Jean Claude Meyer Gilets Jaunes QG République Strasbourg
https://www.facebook.com/groups/224997598386752/permalink/693810154838825/

Similar posts
  • Strasbourg: l’Education nationa... 800 manifestant.e.s selon deux comptages différent au sein du cortège. Un succès relatif donc pour cette manifestation d’enseignants de la maternelle à l’Université, d’étudiants, nombreux, mais pas encore assez si on se souvient qu’il y a plus de 50000 étudiants à l’Unistra. D’autres corps de métiers rattachés ou pas à l’Education nationale, des AED, des [...]
  • Strasbourg: deux manifs, sinon rien, ... Alors que le premier ministre Castex était à Strasbourg à l’Hôtel de ville, avec la maire, puis en milieu universitaire, avec le président de l’Unistra et des étudiants triés sur le volet, deux manifestations se sont déroulées en dehors de l’ellipse insulaire toujours interdite par la préfète Josiane Chevalier au profit de la consommation par [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]