Strasbourg: 200 manifestants pour les libertés et contre l’islamophobie d’Etat

200 personnes ont encore manifesté ce 13 février à l’appel des Gilets Jaunes, des syndicats, de partis politiques et d’associations contre la loi dite de “sécurité globale” et contre l’islamophobie qui préside à la loi sur le prétendu “séparatisme” des musulmans.

Dans son débat faf à faf avec Darmanin, ex-royaliste, Marine Le Pen a demandé aux responsables juifs qu’ils se prononcent contre le port de la kippa dans l’espace public! On voit que comme les protestants qui condamnent la loi, et les musulmans victimes toutes désignées, ensuite, si par malheur, les fascistes arrivaient au pouvoir, ce seraient les juifs aussi qui seraient visés par une laïcité dévoyée, laïcarde, en tout point opposée à la lettre et l’esprit de la loi de 1905 qui exige la séparation des Églises et de L’État, – pas réalisée en Alsace-Moselle, très séparatiste, avec son droit local religieux-, le droit d’avoir une religion et de la pratiquer, y compris dans l’espace public, le droit d’en changer et celui de ne pas avoir de religion du tout. Les responsables juifs, laïques et religieux, feraient bien de sortir de leur idylle avec un gouvernement qui les menace à terme autant que les musulmans, tout en favorisant la confusion entre antisionisme et antisémitisme.

La manifestation a été très dynamique tout au long du parcours, imposé une fois de plus par la préfète sous le prétexte fallacieux de la sécurité sanitaire. Il suffit de voir les queues devant les magasins et dedans pour comprendre que c’est le sécuritaire et non le sanitaire qui inspire le gouvernement et ses préfets, car il lui permet de défaire peu à peu les libertés démocratiques.

Les DNA qui avaient annoncé en service minimum cette manifestation, sans avoir participé à la conférence de presse préalable, où tous les médias locaux étaient absents, à l’exception de Rue89Strasbourg et de la Feuille de chou, n’ont compté (à quel moment?) que 100 participants, alors qu’il y en avait près du double (190, comptés) place de la République au départ du cortège…

Prochaines manifestations, les étudiants, jeudi, puis tout le monde samedi 20 février.
Le lieu exact sera connu sur la page de Alsace Révoltée.

Place de la République

`
LFI

République

Gare centrale Strasbourg

Sur les boulevards

Les Halles

Vers la gare de Strasbourg

Halles

Similar posts
  • Quelques images du GCO à Kolbsheim [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]
  • 2000 manifestants le 1er mai à Strasb... Départ de la manifestation Le cortège sur le Pont [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Antipass, Jeunes pour le climat, Amne... Place Kléber Strasbourg. Il fait très froid, il neige, le vent souffle fort, il n’y a pas beaucoup de passants ni de badauds ni de touristes. Pourtant trois actions y ont été organisées par différentes associations. Un cortège anti pass par l’Inter QG Gilets jaunes, avec moins d’une centaine de personnes qui ont défilé sur [...]