Strasbourg: 200 manifestants pour les libertés et contre l’islamophobie d’Etat

200 personnes ont encore manifesté ce 13 février à l’appel des Gilets Jaunes, des syndicats, de partis politiques et d’associations contre la loi dite de “sécurité globale” et contre l’islamophobie qui préside à la loi sur le prétendu “séparatisme” des musulmans.

Dans son débat faf à faf avec Darmanin, ex-royaliste, Marine Le Pen a demandé aux responsables juifs qu’ils se prononcent contre le port de la kippa dans l’espace public! On voit que comme les protestants qui condamnent la loi, et les musulmans victimes toutes désignées, ensuite, si par malheur, les fascistes arrivaient au pouvoir, ce seraient les juifs aussi qui seraient visés par une laïcité dévoyée, laïcarde, en tout point opposée à la lettre et l’esprit de la loi de 1905 qui exige la séparation des Églises et de L’État, – pas réalisée en Alsace-Moselle, très séparatiste, avec son droit local religieux-, le droit d’avoir une religion et de la pratiquer, y compris dans l’espace public, le droit d’en changer et celui de ne pas avoir de religion du tout. Les responsables juifs, laïques et religieux, feraient bien de sortir de leur idylle avec un gouvernement qui les menace à terme autant que les musulmans, tout en favorisant la confusion entre antisionisme et antisémitisme.

La manifestation a été très dynamique tout au long du parcours, imposé une fois de plus par la préfète sous le prétexte fallacieux de la sécurité sanitaire. Il suffit de voir les queues devant les magasins et dedans pour comprendre que c’est le sécuritaire et non le sanitaire qui inspire le gouvernement et ses préfets, car il lui permet de défaire peu à peu les libertés démocratiques.

Les DNA qui avaient annoncé en service minimum cette manifestation, sans avoir participé à la conférence de presse préalable, où tous les médias locaux étaient absents, à l’exception de Rue89Strasbourg et de la Feuille de chou, n’ont compté (à quel moment?) que 100 participants, alors qu’il y en avait près du double (190, comptés) place de la République au départ du cortège…

Prochaines manifestations, les étudiants, jeudi, puis tout le monde samedi 20 février.
Le lieu exact sera connu sur la page de Alsace Révoltée.

Place de la République

`
LFI

République

Gare centrale Strasbourg

Sur les boulevards

Les Halles

Vers la gare de Strasbourg

Halles

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]