Avant et après la manifestation du 20 février à Strasbourg, répression tous azimuts

Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville et mis en GAV.qui s’est pourtant déroulée pacifiquement et sans problème ni dépassement d’horaire. Des Lorrains ont ainsi été interpellés par la BAC bien après la fin de la manifestation, près de l’Hôtel de ville et mis en GAV pour de prétendus jets d’objets. La veille de la manifestation un des organisateurs a été interpellé, vendredi vers 19h30, près de l’église protestante derrière la rue des Grandes-Arcades. C’est celui qui n’est sorti que près de 48h après, faisant le maximum de garde à vue prévue. Il est convoqué pour des déclarations chaudes, en mai 2021. Et il assume. Les autres ont des convocations plus rapprochées en mars prochain.

La Feuille de chou a filmé leur sortie attendue impatiemment par leurs ami.e.s.

Matéo

Dav.

Autre sortie de GAV

Mike

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]